The L Word Study

Forum d'etudes sur les représentations des lesbiennes dans la série The L Word
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 féminines, masculines ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mar 9 Aoû - 19:48

syd1725 a écrit:
c ki marie helene bourcier miss?
ce n'est pas ma maitresse a penser loin s'en faut.... Elle est sociologue branchée queer...
J'aime bien la theorie queer sur la necessité de deconstruire le genre et de penser hors genres. Le genre est une construction sociale. Ce n'est pas inscrit en nous c'est un formatage, contrairement au sexe biologique. On peut y échapper à ce genre, s'en défaire et cesser de penser par le schema feminin / masculin et ainsi cesser d'analyser les rapports lesbiens en terme de masculinité / féminité... Que diable les mecs viendraient ils faire ds le monde lesbien? Pkoi devraient ils être une référence....? Pkoi le schéma hetero devrait en être une autre?

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde


Dernière édition par le Mar 9 Aoû - 19:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines   Mar 9 Aoû - 19:52

marief a écrit:
franchement, Véro, pour s'affirmer en tant que lesbienne, on n'est pas obligées de ressembler à marie-Hélène Bourcier, non ?
là, tu me fais penser aux femmes qui insultaient Elula perrin dans les années 1980 parce qu'elle portait des tlaons et que ce qui l'excitait, c'était les jolies filles féminines
n'empeche quelle a fait avancer la cause des goudous, elle aussi

et ce n'est pas parce qu'on a ffirme des goûts et des dégoûts qu'on est formatée
Je suis ok avec toi, tous les gouts et styles sont dans la nature... Je n'insulte pas les filles qui portent des talons mais je n'aime pas l'idée que certaines de ces dernieres puissent mépriser les butches ou les drag kings... notamment elula pour ne citer qu'elle...
Mepriser les butchs comme elle le faisait c'est de l'ostracisme dans l'ostracisme, le ver de plus dans la pomme... Pkoi faudrait il opposer les butches aux fems? Pkoi tout le monde ne saurait-il pas cohabiter et se supporter à défaut de s'accepter et de se comprendre....?
Moi, j'aime les femmes en général, la mienne en particulier, mais les femmes butches, les femmes fems, peu importe le flacon, tant que j'ai l'ivresse...

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
Invité
Invité



MessageSujet: féminines, masculines   Mar 9 Aoû - 20:19

ah, les théories de déconstruction, l'aspect queer, transgenre !!!
je trouve que beaucoup de filles adeptes de ce courant de pensée sont aussi intolérantes que l'était Elula

tout ceci pour te dire une chose, chère Véro :
il y a des filles qui n'aiment pas du tout les butchs, il y a des filles qui ont besoin de ressembler à des femmes telles que véhicule le schéma hétéro
bon, et alors ? peut-être parce que c'est rassurant
et certaines en ont envie, point
franchement, jai parfois croisé des camionneuses, je te jure, plutôt me faire un mec !


et ce n'est pas parce qu'on est homo qu'on a envie de tout révolutionner nécessairement
toutes les gouines ne sont pas des révolutionnaires en puissance

je réclame le droit de ne pas aimer les camionneuses
et pourquoi il faudrait aimer toutes les gouines ? parce qu'on est soeurs de combat, ou je ne sais quoi ?

je trouve que le monde homo devient de plus en plus pensée unique
on ne peut plus y dire "j'aime pas les mômes", je me fous du mariage homo", "j'aime les porte-jarretelles et les gros seins"
javascript:emoticonp('vexed')
on singe l'hétérocentrisme, là
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: féminines, masculines   Mar 9 Aoû - 20:25

d'ailleurs, pourqoi la féminité ça serait pas ça, du vernis, du noir sur les cils ?
c'est pas un peu utopiste, tout ce qui est queer ? et un peu trop "simple" ?


Véro, pas te fâcher toute rouge encore
Revenir en haut Aller en bas
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mar 9 Aoû - 22:05

ah ben heureusement que j'étais pas là sifflot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines   Mar 9 Aoû - 22:10

marief a écrit:
ah, les théories de déconstruction, l'aspect queer, transgenre !!!
je trouve que beaucoup de filles adeptes de ce courant de pensée sont aussi intolérantes que l'était Elula

tout ceci pour te dire une chose, chère Véro :
il y a des filles qui n'aiment pas du tout les butchs, il y a des filles qui ont besoin de ressembler à des femmes telles que véhicule le schéma hétéro
bon, et alors ? peut-être parce que c'est rassurant
et certaines en ont envie, point
franchement, jai parfois croisé des camionneuses, je te jure, plutôt me faire un mec !


et ce n'est pas parce qu'on est homo qu'on a envie de tout révolutionner nécessairement
toutes les gouines ne sont pas des révolutionnaires en puissance

je réclame le droit de ne pas aimer les camionneuses
et pourquoi il faudrait aimer toutes les gouines ? parce qu'on est soeurs de combat, ou je ne sais quoi ?

je trouve que le monde homo devient de plus en plus pensée unique
on ne peut plus y dire "j'aime pas les mômes", je me fous du mariage homo", "j'aime les porte-jarretelles et les gros seins"
javascript:emoticonp('vexed')
on singe l'hétérocentrisme, là

non on singe pas du tout l'héterocentrisme là .. pourquoi dis tu cela?

et si tu aimes pas les enfants ou si tu préfères les gros seins c'est pas un problème pour moi je m'en tape

que tu ne sois pas révolutionnaire .. et bien tant pis peut être qu'un jour tu prendras conscience de certaines choses et tu le deviendras .. et sinon ... je te souhaite de vivre heureuse quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: féminines, masculines   Mer 10 Aoû - 5:52

surtout, ce qui me gêne, chez les adeptes du concept queer, c'est qu'elles prétendent révolutionner les genres, mais y en a pas une aux cheveux longs,en jupe, ou...

comme quoi ...
le look reste obstinément pantalon, talons plats et cheveux courts
Revenir en haut Aller en bas
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mer 10 Aoû - 8:34

sweetjane a écrit:
ah ben heureusement que j'étais pas là sifflot
Hou, je me suis dit exactement la même chose, sweetjane !


marief a écrit:
surtout, ce qui me gêne, chez les adeptes du concept queer, c'est qu'elles prétendent révolutionner les genres, mais y en a pas une aux cheveux longs,en jupe, ou...
comme quoi ...
le look reste obstinément pantalon, talons plats et cheveux courts

Heu... j'ai comme l'impression que tu ne connais pas des tonnes de militantes queer, quand même...

(Et le genre ce n'est pas seulement les vêtements qu'on porte, heureusement.)


J'avais jamais réalisé qu'il pouvait y avoir une telle hostilité entre les butch et les fem...
...surtout que chacunes revendiquent simplement le droit d'être telles qu'elles sont.

Mais quand même, ça me fait toujours sourire (quand je suis de bonne humeur, on va dire...), cette hostilité envers les butchs, qui assument tellement crânement leur pied de nez à l'ordre hétéropatriarcal et se jouent de la binarité des genres !

Une butch n'est pas un homme.
Une butch ne veut pas plus singer les hommes que les femmes.
Une butch peut être aussi sexy qu'une fem.
Une butch peut être aussi belle qu'une fem.

Chacun se place comme il ou elle l'entend sur l'éventail des genres.
(Du moins les personnes qui ont réussi à se libérer un tant soit peu de l'oppression des genres !)

On a évidemment le droit de préférer les fems.
Mais c'est mieux de le faire sans insulter les butch.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines   Mer 10 Aoû - 8:34

marief a écrit:
surtout, ce qui me gêne, chez les adeptes du concept queer, c'est qu'elles prétendent révolutionner les genres, mais y en a pas une aux cheveux longs,en jupe, ou...

comme quoi ...
le look reste obstinément pantalon, talons plats et cheveux courts
C'est faux, j'ai des amies qui portent indifféremment jeans et jupes, talons hauts et plats adeptes du queer... mais bon c'est bien plus qu'une simple affaire de look le queer...
C'est repenser le genre et penser la societé autrement qu'en feminin/masculin, rejeter le naturalisme qui veut que femme ==> feminine ==> certaines attributions et certains qualificatifs...
Les femmes et les hommes ont des qualité et des défauts des attributions, dons et aptitudes qui ne sont pas inhérents à leur sexe biologique, qui en sont totalement independants...
Y compris ce qui se rattache au genre, construction sociale...
Mais bon, chacun voit midi à sa porte, et ma révolution à moi, c'est d'élever nos enfants hors de ce carcan mais en leur expliquant que la societe dans laquelle ils vivent l'impose ce carcan...
Nos garçons peuvent jouer à la poupée, mettre des colliers roses, peu nous importe... l'essentiel étant qu'ils s'épanouissent dans leurs gouts, aspirations et personnalités, en etant conscient du monde qui les entoure... et en repectant les modes de vie et d'expression de chacun... godwin

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mer 10 Aoû - 9:35

Comme je n’ étais pas là hier soir pour participer à cette houleuse discussion, je me permets de commenter ce qui a été dit, parce que ça me fait fortement réagir.


marief a écrit:
je nai jamais vu de camionneuse sexy !
Non : tu n’as jamais vu de camionneuse qui te plait, ce n’est pas la même chose !
Moi je croise souvent des «camionneuses» qui me plaisent beaucoup.
Et je trouve certaines d’entre elles outrageusement sexy.


marief a écrit:
seule butch acceptable : Gina Gershon dans "Bound"
(ah, cette bouche, ces épaules !!!)
« Acceptable » c’est un mot qui me fait réellement fortement grincer des dents.
Est-ce que c’est à nous, qui nous battons tous les jours contre la norme hétérocentrée, de définir ce qui, chez les lesbiennes, est acceptable et ce qui ne l’est pas ?
Est-ce qu’il y a une «bonne» façon d’être lesbienne ?
Je ne le répèterai jamais assez : il faut lutter contre la norme et pas contre celles et ceux qui tentent de s’en affranchir !


marief a écrit:
véro, je ne frappe jamais une femme (sauf si elle me le demande !)
Et c’est moi la machotte ? :mdr2:


marief a écrit:
j'ai une copine qui m'a un jour dit cette phrase : "si je sors avec des femmes, c 'est que j'aime la féminité"
Et moi, si je sors avec des femmes, c’est que j’aime les femmes… où qu’elles se situent sur l’éventail des genres (et je pourrais très bien tomber amoureuses de certaines de mes copines transgenres, aussi ! Qu’elles soient MtF ou FtM, d’ailleurs !).


Johnny B. a écrit:
mais je sais qu'on définit une butch par une femme aux cheveux courts et aux rangers
Et un homme ça a un gros zizi, c’est ça ?
Un butch c’est tout autre chose que ce que tu images, Johnny.
C’est une question d’énergie, une façon d’appréhender le monde… c’est quelque chose qui vient de l’intérieur, pas les vêtements et la longueur des cheveux !
Sinon ça voudrait dire que dans The L Word Jenny est butch depuis qu’elle s’est fait couper les cheveux ? Allons...


KittyButtler a écrit:
on m'a déjà fait des reflexions du genre "tu réagis comme un mec". (…) D'après ce que j'ai compris, ça veut dire que je suis pas assez compliquée pour être une nana dans certaines situations.
Bien sûr... parce que les hommes c’est simple et les femmes c’est compliqué, c’est bien connu… le pauvre vieil argument essentialiste à deux balles ! Défends-toi contre ce genre d'insinuations, KittyButtler !


syd1725 a écrit:
il y a un truc que je comprends pa ssi une fille est homo comment elle peut sortir avec qqun de très masculin( genre balasko ds gazon maudit) pourkoi ds c cas là ne pas se tourner vers un mec.
Parce que Josiane Balasko n’est pas un mec.
Une butch n’est pas un mec.
Et certaines d’entre elles ne veulent pas plus imiter les mecs que les femmes : elles vivent leur genre comme elles l’entendent, c'est-à-dire hors des clichés hétérocentrés sur la féminité = longs cheveux blonds, décolleté plongeant et talons hauts.
(Et Balasko n’est pas moche dans le film ! J'ai une copine (très "féminine", d'ailleurs !) qui se pâme d'amour pour elle en Marie-Jo : elle peut tout à fait plaire).


marief a écrit:
ouh franchement, Véro, pour s'affirmer en tant que lesbienne, on n'est pas obligées de ressembler à marie-Hélène Bourcier, non ?
Non. Mais moi je veux bien ressembler à Judith Butler, en revanche (my god, she's soooo hot !)


marief a écrit:
là, tu me fais penser aux femmes qui insultaient Elula perrin dans les années 1980 parce qu'elle portait des tlaons et que ce qui l'excitait, c'était les jolies filles féminines
Tiens… c’est marrant. Personnellement, comme Véro, je me souviens surtout d’Elula insultant les butchs et les menaçant de les refouler à l’entrée du Kat ! Je me souviens d’elle disant qu’elle forcerait toutes les jules à mettre des talons hauts et à se maquiller. Disant que les butch étaient une insulte à la féminité.
Comment on peut dire des trucs comme ça ?!
On a le droit de le penser, mais pas de faire preuve d'une telle intolérance quand on est une personne publique !


marief a écrit:
ah, les théories de déconstruction, l'aspect queer, transgenre !!!
je trouve que beaucoup de filles adeptes de ce courant de pensée sont aussi intolérantes que l'était Elula
Faut arrêter de fréquenter les proches de M-H Bourcier, alors : il y a des imbéciles partout, il ne faut pas mettre tous les militants queer dans le même sac.


marief a écrit:
franchement, jai parfois croisé des camionneuses, je te jure, plutôt me faire un mec !
Et moi, certaines bimbos à la Pamela Anderson me donnent envie de changer de trottoir ! A mes yeux elles sont la parfaite antithèse du sexy.


marief a écrit:
je réclame le droit de ne pas aimer les camionneuses
et pourquoi il faudrait aimer toutes les gouines ? parce qu'on est soeurs de combat, ou je ne sais quoi ?
Tu as le droit de ne pas les aimer, mais cesse de les insulter en leur niant leur statut de femmes ou leur potentiel de séduction parce qu’elles échappent à la norme hétérocentrée.
Et pourquoi il faut au minimum les respecter ? Parce que les butchs, en assumant leur vision personnelle des genres malgré l’oppression hétérocentrée, assurent la visibilité des lesbiennes dans la cité : une butch, ça se voit tout de suite qu’elle est gouine. Elle ne peut pas le cacher et d’ailleurs elle ne tient pas à le faire. Elle assume les quolibets venant des hétéros, leur hostilité, leur fureur normatrice. C’est écrit sur leur tronche quoi qu’elles fassent. Elles montrent qu’on peut être fière en étant ce qu’on est. Elles sont libres. Toute leur existence est l’affirmation de l’existence des lesbiennes en tant que fugitives du système hétéropatriarcal.
Alors rien que pour ça, elles inspirent le respect.
A moi, au moins.


marief a écrit:
d'ailleurs, pourqoi la féminité ça serait pas ça, du vernis, du noir sur les cils ?
Dans ce cas mes amies transgenres (ou n’importe quelle drag-queen !) sont plus féminines que moi, même si elles sont nées hommes.
Ça montre donc tout l'aspect construit et relatif de la chose... et mon droit de critiquer ces critères et de m'en affranchir si j'en ai envie.

marief a écrit:
c'est pas un peu utopiste, tout ce qui est queer ? et un peu trop "simple" ?
«Simple» c’est sincèrement le dernier mot qui me vient à l’esprit quand je pense au queer ! Il suffit d’ouvrir «Trouble dans le genre» de Judith Butler, pour s’en rendre compte.
Et ce n’est pas utopique, c’est un outil de guérilla contre l’oppression des genres…
…mais chacun ses révolutions.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: féminines, masculines   Mer 10 Aoû - 9:44

ben si, j'en connais, mais sans doute pas énormément parce que chaque fois que j'ai été mise en présence, j'ai senti une façon d'imposer qui m'a ennuyée (Preciado, Bourcier, etc.)
et non, j'e n'y ai pas vu de jolies filles au sens où je l'entends

et puis, pourquoi on aurait pas le droit de s'y référer, au genre ?
quand tu choisis d'être un peu conformiste, tu te fais huer, merde à la fin !

non, je ne me suis pas battue pour le mariage homo, oui les seuls mecs que j'ai aimés ressemblaient à des mâles et j'aimais ça, oui j'adore les filles féminines et je ne supporte pas les camionneuses, non je pense que je n'ai rien à voir avec les transexuels et d'ailleurs, je ne vais plus à la Gay pride, je trouve que c'est devenu une espèce de foutoir

merde alors, parce qu'on ne pense pas comme vous on n'a pas de culture homo ?
tout ça pour dire qu'on a le droit de rester dans le genre, de mettre des choses derrière la féminité ou la masculinité, des choses simples et classiques
je parle de look, d'apparence physique, de ce qu'elle renvoie
ben oui, Chanel, ses parfums, ses fringues et sa ligne de cosmétiques m'évoquent LA femme
elle était homo, non, pourtant ?
ben oui, je détesterais que ma copine achète ses fringues chez les mecs et je râle quand elle met un parfum d'homme


je suis ok pour comprendre qu'il y a bien autre chose derrière le genre, mais j'ai aussi le droit d'être dubitative et de refuser ce genre de combats et d'avoir des préférences classiques
tout comme ily a des pédés qui n'aiment pas les folles

je ne suis pas sûre qu'au fond, tout ça soit preuve de tolérance mais plutôt d'un sentiment de supériorité par rapport à la petite goudou qui se fiche des références queer
je pense à mes copines qui s'étaient extasées sur le livre de Preciado qui parlait de godes
j'assume, j'ai rien compris, ça m'a gonflée
j'ai inventé un mot pour ça : l'intellonanisme
Revenir en haut Aller en bas
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mer 10 Aoû - 9:54

Pas lu Preciado, suis pas une intello, une onaniste oui, j'assume... pas l'intello, j'aime pas les bouquins chiants... J'avoue sans rougir que même pour JB (non pas Jennifer Beals.... Judith Butler...!) je dois m'accrocher au bouquin... Et tout ça, ça me parle....
Et je trouve dans les propos de Sextoy bien plus d'humanité et de tolérance que dans les propos d'Elua et de ses supotes (on dit ça....? wnk3 )
Eh oui le queer me parle, je desteste les cases et l'intolérance... et je dis et le redis FUCK LE GENRE! FUCK L'INTOLERANCE par la meme occaze...

Faut battre en brêche les a priori et respecter les autres, sinon comment esperer être respecté...?

PS : Merci Sextoy d'être ce que tu es, j'aime ta façon de penser... ça fait du bien de "cotoyer" quelqu'un comme toi...

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde


Dernière édition par le Mer 10 Aoû - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
Invité
Invité



MessageSujet: féminines, masculines   Mer 10 Aoû - 10:00

pourquoi, à partir du moment où on ne pense pas comme vous, on est intolérante ?

pourquoi doit-on suivre ce courant contre le genre ?
je trouve qu'Elula avait tout à fait le droit de recevoir qui elle voulait au "Kat", et franchement, la clientèle me convenait très bien

à force de vouloir faire tout accepter (ou en tout cas accepter ce qui vous concerne et vous convient), c'est vous qui tombez dans l'intolérance
Revenir en haut Aller en bas
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines   Mer 10 Aoû - 10:08

marief a écrit:
pourquoi, à partir du moment où on ne pense pas comme vous, on est intolérante ?
Non ce n'est pas parce que tu penses différemment que ça m'ennerve mais parce que tu tiens des propos qui sont discrimanatoires, sur qui est digne de respect, qui est baisable, qui est acceptable... De quel droit? Tu peux dire qui te plait, toi, ça ne fera pas de qui te plait quelqu'un d'acceptable... acceptable par toi... that's all!

Citation :
à force de vouloir faire tout accepter (ou en tout cas accepter ce qui vous concerne et vous convient), c'est vous qui tombez dans l'intolérance
Je ne me trouve pas intolérante, ni SexToy, d'ailleurs... je ne suis intolérante qu'à l'intolérance et à la tyrannie et au formatage.. Si tout le monde n'était intolérant qu'à ça... on vivrait pas plus mal...

PS : marief, si tu trouves JB (Butler pas Beals....) "simple" à lire, je ne sais pas qui est l'intello des 2...! wnk2

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines   Mer 10 Aoû - 10:36

Citation :
je suis ok pour comprendre qu'il y a bien autre chose derrière le genre, mais j'ai aussi le droit d'être dubitative et de refuser ce genre de combats et d'avoir des préférences classiques
Oui.
Tu peux refuser ce genre de combats pour toi, mais je pense qu'il faut comprendre que pour d'autres, ces questions sont essentielles et peuvent même devenir des questions de vie ou de mort.

Citation :
je ne suis pas sûre qu'au fond, tout ça soit preuve de tolérance mais plutôt d'un sentiment de supériorité par rapport à la petite goudou qui se fiche des références queer
Et si c'était plutôt une réflexion et une démarche nécessaire face à l'oppression ? Le résultat d'un parcours personnel ?
Quand certaines personnes ont passé toute une vie à entendre qu'elles ont «mauvais genre», ça finit par fair réfléchir. Parfois.
Et le queer propose de chouettes outils de réflexion autour de ces questions.
Pour moi c'est nécessaire, même si je me casse parfois la tête sur Butler ou Wittig.


marief a écrit:
pourquoi, à partir du moment où on ne pense pas comme vous, on est intolérante ?
pourquoi doit-on suivre ce courant contre le genre ?
je trouve qu'Elula avait tout à fait le droit de recevoir qui elle voulait au "Kat", et franchement, la clientèle me convenait très bien
Tu peux tout à fait ne pas être d'accord avec ce que l'on pense, mais comment tu qualifies l'attitude d'une personne qui refuse d'ouvrir son établissement aux femmes qui ne remplissent pas ses critères personnels ?
Moi je trouve que c'est ça qui est intolérant (elle faisait ce qu'elle voulait, c'était elle la patronne, mais je trouve ça odieux).

Citation :
à force de vouloir faire tout accepter (ou en tout cas accepter ce qui vous concerne et vous convient), c'est vous qui tombez dans l'intolérance
J'avoue que j'ai du mal à saisir la logique de la chose.
Comment est-ce qu'on peut tomber dans l'intolérance quand on cherche à faire de la place pour toutes les opinions dans la limite du respect d'autrui ?
Et moi je préfère tout accepter, parce que j'ai des tas d'ami(e)s différent(e)s et qu'ils et elles me donnent de sacrées leçons d'ouverture d'esprit !


Personne n'a jamais dit que tu n'avais pas le droit de ne pas aimer les butchs ou d'avoir une vision classique ou conformiste de la féminité.
Mais ce n'est pas une raison pour fustiger celles et ceux qui vivent les choses autrement, c'est tout.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: féminines   Mer 10 Aoû - 10:38

je ne tiens pas des propos discriminatoires, désolée
je donne mon avis
rien à voir avec le respect (là, ça va grave m'énerver, ça !)
je choisis qui est baisable pour moi, c'est vrai
et je l'élargis à mon entourage, mes copines ne sont pas masculines, mais ça n'est même pas un choix, c'est venu comme ça, je crois

je choisis aussi de ne pas fréquenter de camionneuses et je réitère : les butch style Balasko dans "Gazon maudit" donnent une image de la lesbienne que je n'aime pas et à laquelle je refuse formellement d'être assimilée
malheureusement, merci josiane, pour bcp d'hétéros, on en est encore là


je ne sais pas si je suis une intello, je sais que j'aime les filles depuis que j'ai 13 ans et j'ai eu le temps de bcp lire, de Pastre à Cy Jung, de réfléchir à ma "condition" de lesbienne
des fois, je me suis fait jeter parce que je me maquillais (ou alors, je me faisais draguer par des routières, merci !)
des fois, je me suis fait jeter parce que j'aimais aussi baiser avec les mecs, sans me sentir bi pour autant
tu peux même pas t'imaginer ce que j'ai pu entendre, surtout de butchs, d'ailleurs
alors, ne me parle pas de tolérance et de respect, please

tout ça parce que je dis que oui, il y a des lesbiennes qui se sentent féminines comme la norme hétéro nous le renvoie, oui il y en a qui aiment ça et qui trouvent que le débat queer est stérile ou ne les intéresse pas
on a le droit aussi d'avoir envie de rester dans cette norme-là, non ?
pourquoi faut-il tout révolutionner ?
et ça vous est jamais venue à l'idée que ça pouvait nous plaire, d'être dans cette norme-là, que moi j'aime que des mecs hétéros me trouvent mignonne et j'assume pleinement ce regard-là ? que je ne me sens pas à la botte du monde hétéro pour autant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: féminines   Mer 10 Aoû - 10:48

sex toy, je sais que ces combats sont vitaux pour certain(e)s
je sais aussi que je vis en France, à Paris, près du Marais, et que c'est bien plus facile qu'en Chine, en Egypte, ou même dans certaines villes de province

je comprends très bien ce que tu dis par rapport à la sélection d'Elula, je lui garde une tendresse, ses livres furent les premiers sur l'homosexualité féminine pour moi dans ma petite ville, après lecture, je l'ai appelée un soir au "Kat", j'avais 13 ans, elle a été adorable, prévenante, avec plein de conseils de bon sens
ça peut être discutable, sa façon d'agir

en fait, ça va te paraître bête, mais je crois que j'ai besoin de réagir ainsi, parce que je me demande toujours où sont les filles féminines ? J'ai dirigé une asso, y avait que des gays et quand les filles venaient, c'était que des butchs
les fems se planquent, laissant la parole et tout le discours anti-oppression aux autres
pourtant, elles existent
et c'est toujours les autres qu'on voit
n'y aurait-il qu'un discours lesbien ?
Revenir en haut Aller en bas
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mer 10 Aoû - 10:54

J'ai assez de copines "fem" pour connaître les difficultés qu'elles peuvent avoir à se faire respecter comme lesbiennes à la fois par les homos et les hétéros, chose que je déplore réellement et contre laquelle je lutte dans tous les domaines de mon engagement militant.

D'ailleurs ce sont des questions qui sont très loin d'être négligées par la réflexion queer (et on s'en rend compte quand on trouve enfin des ouvrages dans lesquels cette réflexion n'est pas ridiculement caricaturée).

Personnellement, je pars toujours du principe qu'il n'y a pas de "bonnes lesbiennes" et de "mauvaises lesbiennes", mais simplement des femmes (ou des personnes qui se réclament de ce genre) qui vivent leur vie comme elles l'entendent.

Alors excuse-moi, Marief, je me suis peut-être braquée quand j'ai lu :

marief a écrit:
et je n'ai jamais vu de camionneuse sexy !

marief a écrit:
ça vous attire, vous, les filles style Balasko dans ce navet ?

marief a écrit:
seule butch acceptable : Gina Gershon dans "Bound"


Quand on passe littéralement tout son temps libre à lutter contre la tyrannie des genres pour donner la possibilité à tout le monde de vivre son genre comme on l'entend, ça lasse.
Et quand je dis ça, ça sous-entend autant les butch que les fem, que les androgynes, que les classiques, que les conformistes, que les filles tatouées, que les filles piercées, que les adeptes du SM, que les trans, que les bi, que les Balasko, que les Abril, que les monogames, que les non-monogames, etc.

J'en ai juste marre des croisades
anti-butch
anti-bi
anti-fem
anti-trans, etc.
qui ravagent régulièrement nos rangs.


Moi aussi je suis responsable d'association.
Et c'est une association mixte, LGBT, et c'est dans celle-là et celle-là uniquement que j'ai envie d'être, parce que c'est la seule qui ouvre ses portes à tout le monde, la seule où on n'opère pas de "sélection" à l'entrée sur l'aspect ou même l'orientation sexuelle des gens.
Et chez nous il y en a, des "fem".
Et elles prennent la parole.
Et on les entend.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mer 10 Aoû - 11:17

Je pense que le fait de montrer beaucoup de lesbiennes masculines, dans les médias, est une façon pour l'hétéropatriarcat, de les stigmatiser et de se rassurer :
Une femme qui aime une autre femme n'est pas une vraie femme (elle est «masculine») et n'est pas belle (parce que si elle était belle, elle serait aimée des hommes et ne serait pas obligée de se trourner vers les femmes par "dépit").

Arrow Du coup c'est certainement pas moi qui vais nier la force subversive des "fem", qui battent ce cliché en brèche.



Cela dit, je ne supporte pas bien qu'on tente d'invisibiliser les butch ou qu'on leur jette la pierre quand on échoue à les cacher parce qu'elles font «mauvais genre».

Moi je ne suis ni butch ni fem et je trouve les butch aussi sexy et désirables que les fem.

C'est peut-être pour ça que je défendrai toujours les deux bec et ongles.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Bulma
Radar


Nombre de messages : 395
Age : 39
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 09/08/2005

MessageSujet: féminines, masculines ?   Mer 10 Aoû - 11:25

bein dis-donc faut pas être cardiaque !!!
Que de mauvaises ondes provenant de marief....sans jugement aucun tomates lol
maybe tu rencontreras une butch si sexy que tout tes "filtres" voleront en éclats, j'ose l'esperer pour toi qu'elle aura des gros seins et un ptit trait de khol.... fete
sans dèc, comme disais les grands philosophes Arnold et Willy : "il faut de tout pour faire un monde" lol
Au fait, sex toy, je lève le doigt (tu sais lequel, je pense !) et t' applaud des 2 mains (ben si, y'en a qui le font avec les pieds!!!)Wink
mes respects a la tôlière, t'assure véro bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mer 10 Aoû - 11:43

Au risque de m'attirer des ennuis, j'avoue que j'ai bien aimé te lire, marief, c'était vraiment très énergique de ta part! Au passage, moi j'aime bien "Gazon maudit", mais c'est vrai que ce film était quand même rempli de stéréotypes. En tout cas, marief, je le redis, j'ai bien aimé ton discours fracassant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: féminines   Mer 10 Aoû - 11:48

je ne savais pas que j'avais de mauvaises ondes
au moins, ça fait réagir

et, sinella, tu as tapé dans le mille : je sors avec une fille plutôt androgyne depuis presque quatre ans, elle a pas de gros seins et elle met pas de khôl
et du parfum de mec, des fois, ça m'énerve !!!
et je l'aime comme ça (avec une robe aussi, des fois)
en plus, elle est même pas blonde, moi qui adore les blondes ! (je cumule, là, je sais)

tu as raison, sex toy, peut-être que je ne suis pas très tolérante
peut-être aussi que mon aversion pour les butchs révèle autre chose (allo, sos psy ?) idem pour les trans
mon asso était plutôt conviviale, le politique, j'avais assez donné
et puis, moi, j'ai pas une image des femmes hétéros (sauf des copines avec leurs mecs, on en parlait l'autre jour) comme étant soumises
j'ai deux frangines et une mère toujours plus fortes que leurs mecs, le fameux "matriarcat breton"
donc, jamais eu à me battre comme femme

comme goudou, j'ai essuyé des insultes, des trucs glauques aussi
l'asso avait son siège dans un village face à une église !!!
un jour, tout un groupe de gens ont débarqué pour se moquer de nous
il y avait deux femmes dans les rangs, moi j'étais la seule dans l'asso, j'ai tout entendu, je pensais pas que des femmes pouvaient être violentes comme ça (oooups, encore un cliché, sorry)


bon, je vais essayer d'être un peu plus tolérante, je vous tiendrai au courant
Revenir en haut Aller en bas
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Mer 10 Aoû - 13:17

Rien à ajouter, sinon que...on attend de tes news marief.... sifflot

et merci sin ella pour tes encouragements à la "tôlière"
bravo encore SexToy, te lire est un plaisir!
merci

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
Invité
Invité



MessageSujet: féminines, masculines   Mer 10 Aoû - 13:19

sans remettre de l'huile sur le feu, je trouve que je m'en suis pris plein la gueule, via posts et MP

je trouve ça dommage de pas pouvoir faire entendre une voix différente, avec des opinions tranchées


ciao, j'arrête là, ça m'a saoulée, on peut pas discuter avec vous, vousscherchez toujours à culpabiliser
Revenir en haut Aller en bas
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: féminines, masculines   Mer 10 Aoû - 13:26

marief a écrit:
sans remettre de l'huile sur le feu, je trouve que je m'en suis pris plein la gueule, via posts et MP
Je suis désolée. Ce n'était pas mon but.

Citation :
je trouve ça dommage de pas pouvoir faire entendre une voix différente, avec des opinions tranchées
Mais si, tu as fait entendre ta voix différente et ton opinion tranchée !


Citation :
ciao, j'arrête là, ça m'a saoulée, on peut pas discuter avec vous, vousscherchez toujours à culpabiliser
Moi je trouve qu'on a bien discuté, pourtant.
Mais «culpabiliser» ? Je ne comprends pas bien.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: féminines, masculines ?   Aujourd'hui à 11:50

Revenir en haut Aller en bas
 
féminines, masculines ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos - Swap Passions Masculines
» Marlon Brando
» Laquelle de ces Célébrités Féminines a selon vous les plus beaux yeux ?
» pensées feminines
» kit les féminines?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The L Word Study :: Baragouinages :: Mauvais Genre-
Sauter vers: