The L Word Study

Forum d'etudes sur les représentations des lesbiennes dans la série The L Word
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Transamerica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aurely
Shane Serial Speaker


Nombre de messages : 1535
Age : 36
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Transamerica   Mer 26 Avr - 9:32

Transamerica

Bree, devenu transsexuel, travaille jour et nuit afin d'avoir assez d'argent pour payer une intervention chirurgicale qui fera définitivement de lui une femme. Un jour, elle reçoit un appel téléphonique d'un adolescent en fuite qui recherche son père. Elle comprend avec effarement qu'il est le résultat d'une liaison hétérosexuelle sans lendemain qui a eu lieu alors qu'elle était encore un homme...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tibettefrance.free.fr
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Mer 26 Avr - 9:38

Citation :
une intervention chirurgicale qui fera définitivement de lui une femme.
A mon avis, Bree fantasme à mort à ce sujet-là : dans son cercueil, il y aura quand même un squelette d'homme !

Même si je suis un peu sceptique vis-à-vis du film, j'ai hâte de le voir, parce que Felicity Huffmann, quoi... confus2

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Mer 26 Avr - 9:56

Ah tu l'aimes bien elle !!! wnk3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Butchie
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2062
Age : 36
Localisation : 26 ans - St Quentin en Yvelines
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Mer 26 Avr - 9:58

J'ai pas l'imporession que ce soit "un film de trans" mais plutôt un drame familial ou il se trouve que l'un des protagonistes est trans.

J'ai l'impression que l'homosexualité (notamment féminine) au cinema est de moins en moins un moyen de racoler le public et commence à être traité de manière un peu plus "normale".
Je pense notamment à Brokeback Mountain, à V pour Vendetta ou l'homosexualité n'est pas traité sur un mode racoleur ou communautaire mais comme une histoire d'amour avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transamerica   Mer 26 Avr - 10:34

J'ai la même impression .. et entre nous il était temps! A mon avis si les auteurs commencent a aborder l'homosexualité de cette facon c'est grace aussi a l'idée que la société s'en fait, apres autant de temps on est plus compris et donc acceptés. Les gays me semblent beaucoup moins marginalisés et de plus en plus reconnus en tant que personnes "normales" qu'on caricaturise de moins en moins dans les medias..
On nous montre enfin une vision plus realiste de ce sujet...que du positif! wahoo
Revenir en haut Aller en bas
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Mer 26 Avr - 11:07

Johan a écrit:
J'ai pas l'imporession que ce soit "un film de trans" mais plutôt un drame familial ou il se trouve que l'un des protagonistes est trans.
Je ne pense pas, pour ma part. Parce que les problématiques qui sont abordées sont forcément liées à la transidentité.

Citation :
J'ai l'impression que l'homosexualité (notamment féminine) au cinema est de moins en moins un moyen de racoler le public et commence à être traité de manière un peu plus "normale".
Mais ce film n'a rien à voir avec l'homosexualité : c'est un film qui parle de transidentité !

Citation :
Je pense notamment à Brokeback Mountain, à V pour Vendetta ou l'homosexualité n'est pas traité sur un mode racoleur ou communautaire mais comme une histoire d'amour avant tout.
Y'a pas beaucoup d'histoires d'amour qui sont impossibles parce que l'un des amoureux a peur de l'homophobie ambiante et préfère le malheur au déshonneur et où on meurt parce qu'on s'est fait tabasser par une bande d'homophobes !

Et nos histoires d'amour racoleuses ou commnautaires, comme tu dis, sont QUAND MÊME des histoires d'amour avant tout ! colere

Brokeback Mountain c'est pas un film hétéro : c'est un film pédé qui parle du malheur d'«en être» dans une société intolérante qui préfère buter ceux qu'elle ne comprend pas plutôt que de se poser des questions : si ça a quelque chose d'universel, c'est que tout le monde peut être amené à méditer dessus !

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transamerica   Jeu 27 Avr - 12:08

Enfin vu! J'ai bien aimé ce film. Ne connaissant pas grand chose à la transsexualité il m'a étonnée et touchée. Felicity Huffman est vraiment géniale ainsi que les autres acteurs. Les différents aspects de la vie de Bree, ses problèmes, sa famille sont abordés avec beaucoup d'humour et l'histoire parfois très dure ne tombe pas trop dans les clichés et le larmoyant. Voilà il est interressant, ouvre pas mal de portes à la réflexion et pose aussi des questions sur l'identité, sur les conséquences d'un changement de sexe et l'ambiguité des relations humaines par exemple avec des passages et des répliques trop drôles! Mais bon c'est que mon avis... wnk2
Revenir en haut Aller en bas
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4911
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Jeu 27 Avr - 18:31

Y'a un truc qui est marrant : dans le film, Felicity Huffman porte le même nom qu'un autre personnage de "Desperate Housewives" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
Butchie
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2062
Age : 36
Localisation : 26 ans - St Quentin en Yvelines
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Jeu 27 Avr - 19:21

SexToy, pourquoi veux-tu absolument poser une étiquette "film gay" ou "film trans" ou "film hétéro" sur tel ou tel film ?

Ya pas (ou plutôt il ne devrait pas y avoir) de film gay, trans, hétéro ou je ne sais quoi. Il ya ou plutôt il devrait y avoir) LE CINEMA, point barre.
Sinon après c'est n'importe quoi.
On va dévoir écrire classer les fils comme "comédie romantique hétéro" Drame familial trans, Dcience-fiction trav', Aventures gay, Policier lesbien, Fantastique bi et que sais-je encore ?
C'est n'importe quoi !

Faudra que je le vois pour confirmer ou infirmer mon avis mais Transamercia, c'est un drame familial, point barre.
La relation entre Bree et toby est la thématique principale.
C'est avant tout l'histoire d'un père qui se découvre un fils de 17 ans et ou chacun des 2 va découvrir qui est l'autres, son identité, son passé, ses motivations, ses problèmes, etc... et il se trouve que le père en question est un trans et donc certaines des problématique abordés sont des problématiques de trans, de la même façon que si Bree avait été un alcoolique, le film aurait traité de problématiques alcooliques.
Et pourtant t'aurai pas parlé de film alcoolique, que je sache ?!

En ce qui concerne le termes "racoleurs et communautaires, je vise pas les mêmes fils avec les é termes.

Un film racoleur c'est un film "hétéro" ou on rajoute une scène de sex entre 2 filles qu'on met bien en avant dans la bande-annonce histoire d'appater les pervers...
Ca, j'déteste. C'est insultant pour les lez que de les cantonner à un rôle d'appat pour hétéros pervers...

Le films communautaires, c'est différent. Tu vois très bien de quoi je parle. Je trouve dommage de mettre en avant le coté homo du film, de faire des fims qui ne s'adressent qu' à ce public là... Mais je comprend que face aux agression extérieurs et à une société héteronormé, ce genre de production fasse un peu office de contrepoid...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
popy
Shane Serial Speaker


Nombre de messages : 1656
Age : 35
Localisation : 25 ans A PARIS 12 EM !!
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Jeu 27 Avr - 20:18

Je n'ai pas vu le film Johan, mais tu dois l'avoir vu pour t'exprimer de cette maniere!
En effet, si un film parle a 80% d'autres choses et 20% d'homosexualité ou transexualité ou bisexualité, doit on lui cantonner une etiquette a travers cette "difference de 20% "?

Mais je comprend que tu réagisse a cela si les 20% de film reflète cette transexualité!

emu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 244
Localisation : IdF
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 28 Avr - 23:32

Citation :
Johnny Posté le: Jeu 27 Avr à 20:31 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Y'a un truc qui est marrant : dans le film, Felicity Huffman porte le même nom qu'un autre personnage de "Desperate Housewives" !

Je me faisais la même réflexion Jonhy fier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Sam 29 Avr - 11:15

Citation :
SexToy, pourquoi veux-tu absolument poser une étiquette "film gay" ou "film trans" ou "film hétéro" sur tel ou tel film ?
Parce qu’il y a des films fait par des gay / lesbiennes / trans qui s’adressent à un public gay / lesbien / trans en abordant des thématiques gay / lesbiennes / trans.
Et personnellement je suis contente que ce soit le cas, parce que j’en ai ma claque de me cogner je ne sais quelle romance hétéro à la con à longueur d’année sans qu’on me demande si je me sens concernée ou pas, parce que soi-disant c’est universel et gnagnagna.
J’en ai marre de voir le héros emballer la fille et de les voir s’embrasser goulûment à l’écran : ça ne me concerne pas, ça me gave et même, parfois, ça m’écoeure un peu.

Citation :
Ya pas (ou plutôt il ne devrait pas y avoir) de film gay, trans, hétéro ou je ne sais quoi. Il ya ou plutôt il devrait y avoir) LE CINEMA, point barre.
Non, c’est seulement ton avis : il y a des films qui sont réalisés pour servir des causes ou pour s’adresser à un public particulier. Et moi je suis un de ces publics particuliers et j’ai le droit d’avoir envie de films qui s’adressent à moi. Les amateurs de boxe ont leur films de boxe, ben moi je veux mes films lesbiens.
Je me fiche du CINEMA (en capitales !) : je veux des productions dans lesquelles je peux me reconnaître.

Citation :
Sinon après c'est n'importe quoi.
Pardon ?

Citation :
On va dévoir écrire classer les fils comme "comédie romantique hétéro" Drame familial trans, Dcience-fiction trav', Aventures gay, Policier lesbien, Fantastique bi et que sais-je encore ?
C'est n'importe quoi !
Pas plus que de classer des films selon d’autres critères. C'est quoi ? C'est ton sens de l'universalisme républicain qui est froissé ?

Citation :
Faudra que je le vois pour confirmer ou infirmer mon avis mais Transamercia, c'est un drame familial, point barre.
J’aime les avis péremptoires, comme ça…

Citation :
La relation entre Bree et toby est la thématique principale.
C'est avant tout l'histoire d'un père qui se découvre un fils de 17 ans et ou chacun des 2 va découvrir qui est l'autres, son identité, son passé, ses motivations, ses problèmes, etc... et il se trouve que le père en question est un trans et donc certaines des problématique abordés sont des problématiques de trans, de la même façon que si Bree avait été un alcoolique, le film aurait traité de problématiques alcooliques. (...)
On dit UNE trans, merci pour elles.
Tu sais, chacun voit les choses par le petit bout de sa lorgnette. Si le fait de dire que c’est un film «universel» fait que les hétéros vont se sentirs autorisés à aller voir le film et qu’ils se confronteront à certaines réalités vécues par les trans, je veux bien le crier sur tous les toits : ouioui, allez le voir, vous verrez, ça ne fait pas mal, c’est presque un film comme les autres, y’a juste un petit détail piquant qui relève le scénario, mais c’est presque rien...

Citation :
Le films communautaires, c'est différent. Tu vois très bien de quoi je parle. Je trouve dommage de mettre en avant le coté homo du film, de faire des fims qui ne s'adressent qu' à ce public là...
Parce que les films hétéros ne s’adressent pas qu’aux hétéros ? Y'en a quand même pas beaucoup qui s'adressent autant aux hétéros qu'aux homos !
Ah oui, j’oubliais, hétéro ça doit vouloir dire «universel»… tout le monde doit certainement se retrouver quelque part dans ces histoires-là, n’est-ce pas ?

Ben pas moi. Pas du tout !

J’ai passé mon adolescence à imaginer que c’était pas le héros qui embrassait la fille mais sa meilleure copîne.
J’ai aussi passé mon adolescence à changer les pronoms dans les textes des chansons. Et quand j'ai découvert des films et des artistes qui faisaient ça à ma place, ça a été une révélation !

Citation :
Mais je comprend que face aux agression extérieurs et à une société héteronormé, ce genre de production fasse un peu office de contrepoid...
C’est pas du contrepoids, c’est l’expression de notre culture. De notre vision du monde. De nos espoirs. De notre érotisme. De notre mode de vie.
Mais je pense qu’on atteint un peu ici les limites de ce que tu peux comprendre, malgré ta bonne volonté.

Excuse-moi d'avoir l'air fâchée comme ça (en fait je le suis horriblement, mais bon...), mais c'est juste que je n'arrive jamais tellement bien à supporter qu'on minimise l'importance de la culture LGBT. On a déjà assez de mal à la faire émerger, c'est pas pour la voir diluée et affadie dans je ne sais quelle soupe universaliste.
Non, nos histoires ne sont pas les mêmes que celles de tout le monde.
Nos amours ne sont pas les mêmes, parce qu'ils sont confrontés à d'autres écueils.

Nous sommes semblables mais différents.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Butchie
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2062
Age : 36
Localisation : 26 ans - St Quentin en Yvelines
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Sam 29 Avr - 12:03

Ouais, stop, on ne tombera pas d'accord sur ce sujet.

J'voudrais juste préciser un truc : Je suis pas gay mais j'ai été touché par Brokeback Mountain (et d'autres productions "homos") et je m'attend à être également touché par Les Filles Du Botaniste. Et on sera des millions d'hétéros à l'être...
Pourtant, c'est des films homos, ça devrait pas nous toucher, nous concerner, si on suit ton raisonnement.

Maitenant, j'comprend tout à fait ta frustration sur le fait qu'on ne voit presque que des romances hétéros. Et j'aimerai sincèrement qu'un jour le fait que les 2 amant(e)s soient du même sexe ne soit plus digne d'être relevé et monté en épingle, que ce soit normal, banal.
Et pareil dans les séries TV, les téléfilms et surtout dans la pub. Le jour ou on pourra vendre de la lessive à des familles héteroparentales en montrant une famille homoparentale, là on aura bien avancé beuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 12 Mai - 9:13

Citation :
Parce qu’il y a des films fait par des gay / lesbiennes / trans qui s’adressent à un public gay / lesbien / trans en abordant des thématiques gay / lesbiennes / trans.
Et personnellement je suis contente que ce soit le cas, parce que j’en ai ma claque de me cogner je ne sais quelle romance hétéro à la con à longueur d’année sans qu’on me demande si je me sens concernée ou pas, parce que soi-disant c’est universel et gnagnagna.
J’en ai marre de voir le héros emballer la fille et de les voir s’embrasser goulûment à l’écran : ça ne me concerne pas, ça me gave et même, parfois, ça m’écoeure un peu.



bravo !!!!!!!!



Citation :
mais c'est juste que je n'arrive jamais tellement bien à supporter qu'on minimise l'importance de la culture LGBT. On a déjà assez de mal à la faire émerger, c'est pas pour la voir diluée et affadie dans je ne sais quelle soupe universaliste.
Non, nos histoires ne sont pas les mêmes que celles de tout le monde.
Nos amours ne sont pas les mêmes, parce qu'ils sont confrontés à d'autres écueils.



Sextoy!!! dans mes bras!!!! mais t'es où? search





Alors j'ai vu transamerica et j'ai été choquée à un poitn!! vous ne pouvez pas savoir!!

Premièrement rien que le titre Johan montre que ça ne va pas juste traiter d'un drame familiale .. par contre la manière dont s'est servi me donne réellement l'impression que c'est un film pour faire accepter les trans mais les faire accepter en tant que personne "malades" et ça je le supporte pas.. l'héroine elle même ne cesse de dire : je souffre de ce qu'on appelle un trouble d'identité.. mais sur le ton de la justification.. elle ne revendique rien du tout.. et ça me rend triste.. ça donnait l'impression que jsutement il fallait accepter les trans parce que c'est uen maladie grave et gnagna.. la maladie grave c'est la betise qu'on nous met dans la tete comme quoi il n'y a que des femmes fmmes et des hommes hommes sur terre.. que les autres sont des malades psychiatrique qu'on peut soigner en les opérant ou par médicaments.. et à part Julie et ma soeur (on y est allé avec des amis) personne d'autres ne fut choqué.. j'ai pas compris.. en tout cas je comprends pourquoi c'est un film tout public.. c'est parcequ'il est pas pour les trans il est pour les gens qui ne connaissent pas du tout la culture trans (et je ne dis pas que je la connais parfaitement mais je m'y interesse vraiment) ... Il a le mérite de montrer une certaine tolérance mais à quel prix?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Butchie
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2062
Age : 36
Localisation : 26 ans - St Quentin en Yvelines
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 12 Mai - 9:59

sweetjane a écrit:
rien que le titre Johan montre que ça ne va pas juste traiter d'un drame familiale ..
Euh, le suffixe trans indique (aussi) une traversée. Et ce film est aussi un road-movie.
Jusqu'en 1990, il y avait les trains Trans Europe Express, et le suffixe trans ne signifiait pas que c'était un train réservé aux transexuels... mdr

Tu pourrais très bien transformer l'heroine de ce film en une femme (ou un homme) "normal", le titre serait toujours aussi justifié.
Maintenant, si tu estimes que parce que le personnage principal est un trans, c'est cet aspect là qui doit primer, je trouve ça dommage.
Tu fais le jeu de homophobes ou transophobes en faisant de cette "particularité" l'objet du du film.

Une mère, qu'elle soit mère seule, mariée, dicorcée, remariée, veuve, homo, trans ou que sais-je encore, vis à vis de son enfant elle est avant tout sa mère avec un comportement et des préoccupations de mère et non pas un comportement et des préoccupations d'homo, de femme mariée, de veuve, de divorcée de trans ou que sais-je encore.
Nier ça, c'est donner raison à Boutin et tous ceux qui pensent que les homos sont moins abilité à élever des enfants que les hétéros.

Pour la 2nde paretie de ton commentaire, je me garderai bien de tout commentaire, justement. Je suis beaucoup trop "juste" sur le sujet... unsure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gush
Langue d'Alice!


Nombre de messages : 94
Age : 26
Localisation : 16 ans-quelque part
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Transamerica   Dim 9 Juil - 15:53

Transamérica est un film tout à fait exeptionnel!!en plus d'aborder le sujet d'un transexuel, il aborde aussi tout ce qui peut toucher un transexuel!Parce que, quand même, il a un fils qui vient de perdre sa mère et qui veut retrouver son père et rêve d'être comme lui. Si vous étiez à la place du fils, comment réagiriez vous si vous apprenez que votre père est une femme? Après le film aborde la transexualité vécue par la famille, comme tils le prennet, etc.
L'actrice est vraiment super dans ce rôle, elle est même parfaite^^

Très bon film!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poulettescuites.skyblog.com
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 15:09

wahooOOOUUU je viens de finir de le regarder...
j'ai A D O R E... très bien fait, complet... de l'émotion, de l'humour...
pas du tout QQ la praline...


Feliciy est unbelievable !!!
trop forte !!

A voir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 15:26

Ah ouais... tiens, je suis remontée un peu dans le topic et (comme souvent), j'avoue que je suis d'accord avec la critique de Sweetjane.
En voyant le film (très bonne narration et très bons acteurs, au demeurant), j'étais mal à l'aise et assez déçue à la fin, mais je ne savais pas pourquoi.
En fait, oui, le film présente les trans comme des victimes, comme des malades pour lesquels il faut avoir de la compassion et de la tolérance (eurk !!!!).
Bree a complètement intériorisé la transphobie du corps médical qui la psychiatrise. Elle est complètement sous la coupe de cette psy qui la détruit et la laisse développer des idées comme «Je vais être une vraie femme».
C'est assez horrible, en fait.
Et terriblement réaliste.
Et donc d'une infinie tristesse.

Mais Felicity Huffmann est très bien, oui.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 16:05

vi j'étais toute émue.... shame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 16:10

Mais ça serait bien de penser à faire un film qui montre que tous les trans ne sont pas des personnes en souffrance.
Même s'il est vrai que la transphobie de l'Etat et du corps médical est une source (visiblement intarrissable !) de tourments pour les trans, certain(e)s vont très bien et mènent des vies épanouissantes.

Ce n'est pas les trans qui sont malades, mais la société qui refuse de leur donner leur place.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
bioskopb
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2181
Age : 40
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 16:11

SexToy a écrit:

J’en ai marre de voir le héros emballer la fille et de les voir s’embrasser goulûment à l’écran : ça ne me concerne pas, ça me gave et même, parfois, ça m’écoeure un peu.
ça c'est le jeu des acteurs.. parfois ils sont tellement pas crédible que tu as l'impression qu'ils vont à la boucherie quand ils draguent... tarteu dans ta tronc

Citation :
Parce que les films hétéros ne s’adressent pas qu’aux hétéros ? Y'en a quand même pas beaucoup qui s'adressent autant aux hétéros qu'aux homos !
Ah oui, j’oubliais, hétéro ça doit vouloir dire «universel»… tout le monde doit certainement se retrouver quelque part dans ces histoires-là, n’est-ce pas ?

Je comprends bien ta colère et ton exigence d'avoir la possibilité de voir les films qui correspondent à tes pensées ou tes sentiments, et c'est plus que légitime.
Mais pour bien flooder et bien être hors sujet, je me demandais tout de même...en tant qu'hétéro, quand une histoire d'amour est bien écrite, j'ai tendance à m'y projeter et à m'y retrouver même devant un film gay ou lesbien... (bien sûr, je n'ai qu'une culture assez grand public de ces films et je ne me base donc que sur des films écrits pour être plus ou moins faits pour plaire au plus grand nombre... )....
Une question me taraude... les sentiments étant assez universels, suis-je naïve de penser qu'un film bien écrit puisse lui aussi être universel, quelque soit l'histoire racontée??? ou suis-je vraiment très, trop gay-friendly pour personnellement ne pas tellement avoir d'empathie différente pour les personnages d'une histoire d'amour hétéro et une histoire d'amour gay???? seul


Dernière édition par le Sam 18 Nov - 0:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 16:12

Ecoute je dîne avec une scénariste ce soir, je lui en parle ?
lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 16:20

bioskopb a écrit:
en tant qu'hétéro, quand une histoire d'amour est bien écrite, j'ai tendance à m'y projeter et à m'y retrouver même devant un film gay ou lesbien... (bien sûr, je n'ai qu'une culture assez grand public de ces films et je ne me base donc que sur des films écrits pour être plus ou moins fait pour plaire au plus grand nombre... )....
Intéressant.
A quels films fais-tu référence, exactement ?

Citation :
Une question me taraude... est-il impensable de penser que les sentiments étant assez universel, suis-je naïve de penser qu'un film bien écrit puisse lui aussi être universel, quelque soit l'histoire racontée??? ou suis-je vraiment très gay-friendly pour personnellement ne pas tellement avoir d'ampathie différente pour les personnages d'une histoire d'amour hétéro et une histoire d'amour gay???? seul
Je ne peux pas répondre à ça.

Mais je poserais une autre question : si 95% des films / livres / CD qui te passaient entre les mains parlaient d'histoires d'amour lesbiennes, est-ce que tu ne finirais pas par trouver que l'«universalité» a bon dos ?


Oui, Mag, parle-en à ta scénariste.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
ella
Invité



MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 16:46

je vais mettre juste un ptit grain de sable sur ce topic

pour moi le seul chef-d'oeuvre cinématographique sur le thème de l'amour hétéro
c'est "Un homme et une femme"

le reste c'est assez affligeant, répétitif et bêtement populaire...

mais ça n'engage que moi...
Revenir en haut Aller en bas
bioskopb
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2181
Age : 40
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Transamerica   Ven 17 Nov - 17:05

SexToy a écrit:

Je ne peux pas répondre à ça.

Mais je poserais une autre question : si 95% des films / livres / CD qui te passaient entre les mains parlaient d'histoires d'amour lesbiennes, est-ce que tu ne finirais pas par trouver que l'«universalité» a bon dos ?
Si, j'avoue que ça me saoulerai sans doute...
A la fois, on ne peut pas totallement reprocher à une société cinématographique de faire du commercial pour le plus grand nombre.. faut être honnête, ça raporte des gros sous les comédies sentimentales....donc si la population est majoritairement hétéro...
mais là je parle de cinéma commercial, qu'on s'entende bien.

Pour ce qui est de l'art... c'est une autre histoire...
Et pour continuer à flooder un peu, je trouve par exemple que pour le film "dans Paris", Christophe Honoré a écrit une très belle histoire d'hommes hétéros, avec une esthétique très fine et très sensible... beaucoup la taxent d'ailleurs de gay, étant donné qie Honoré est gay... perso, je la trouve très belle et très sensible POINT. Et je suis intimement persuadée que j'aurais eu le même sentiment si le personnage de Duris avait été gay. C'est la manière dont les sentiments sont portés qui me touchent...

Quand aux films mettant en jeu des histoires d'amours lesbien ou gay que j'ai vu et dont j'ai été touchée par les histoires....voyons, en essayant de ne pas trop en oublier : "When night is falling", "Brokeback mountain", "Fucking Amal", "Mulhuland Drive", "Pourquoi pas moi?", "Happy Together", "Que faisaient les femmes pendant que l'homme marchait sur la lune"
J'avoue avoir été moins sensible à "Les filles du botaniste", "Better Than Chocolate", "My summer of love", "Imagine Me and You" (mais plus que l'histoire, je crois que c'est la qualité cinématographique des films à laquelle j'ai été moins sensible)

Et je suis sûre d'en oublier beaucoup...


Dernière édition par le Ven 17 Nov - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Transamerica   Aujourd'hui à 14:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Transamerica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The L Word Study :: Baragouinages :: Culture Lez - Cinéma, Vidéo, Musique...-
Sauter vers: