The L Word Study

Forum d'etudes sur les représentations des lesbiennes dans la série The L Word
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 V for Vendetta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: V for Vendetta   Ven 21 Avr - 6:25

Un ovni rétro-futuriste initié par les frères Wachowski.

V for Vendetta


de James Mc Teigue, avec Natalie Portman, Stephen Rea, John Hurt, Stephen Frye. 2 h 10.

V for Vendetta s'inscrit dans cette microtendance du « blockbuster intelligent » qui commence à faire quelques ravages. The Island, Batman Begins, la tri-logie Matrix, la Guerre des mondes... : il ne s'agit plus uniquement de faire tout péter, mais aussi de donner à réfléchir. Conscient que le traditionnel manichéisme ne suffit plus pour penser la complexité du monde contemporain, les enfants des studios s'investissent d'une nouvelle mission. Problème : si les majors s'y entendent dans le domaine du grand spectacle destructeur, la partie analytique témoigne avant tout de la confusion mentale de l'heure.

Atypique.

Adapté d'un comic book du scénariste à l'imagination fertile Alan Moore (From Hell, The Watchmen, la Ligue des gentlemen extraordinai-res...) par les frères Wachowski, ici crédités à la production et au scénario, V for Vendetta met en scène, dans un Londres rétro-futuriste, le combat d'un terroriste masqué et chapeauté, V, contre un état totalitaire digne de George Orwell. Le héros du film pose des bombes (dans le métro notamment) à la façon d'une cellule d'Al-Qaeda, s'exprime dans un anglais shakespearien et fait très bien les oeufs au plat. Le film suggère que sa lutte contre l'oppression, qui n'est qu'une vulgaire vengeance, pourrait basculer dans une autre forme de dictature. Cette volonté de brouiller les pistes, d'affirmer que les bons sont aussi méchants (et vice-versa), est fort louable, mais, au bout de 2 h 10 de bavardages pompeux et de cheveux coupés en quatre, on se retrouve aussi largué que le personnage féminin, Evey (incarné par Natalie Portman).

Dans le fond, le plus inattendu et attachant dans cette super-production atypique, outre l'absence remarquable de toute action, c'est son anglophilie surannée. Retrouver en tête d'affiche d'un film censé fasciner la communauté des geeks planétaires le cocker triste Stephen Rea, John Hurt en chancelier fou aussi terrifiant qu'un vieux surgé de collège, ou encore Stephen Frye en Benny Hill mélancolique, peut surprendre ou réjouir les plus pervers. Le style de la mise en scène et de la direction artistique étant, par ailleurs, un hommage constant aux dramatiques de la BBC.

V for Vendetta s'ouvre par le laïus d'un éditorialiste d'extrême droite écumant contre l'Amérique, cette «colonie» dont on comprend qu'elle est revenue à l'âge de pierre. Dans le même temps, le dictateur anglais, plus que Margaret Thatcher visée à l'époque de la bande dessinée, est bien un clone du George W. Bush du Patriot Act et de la lutte contre l'axe du mal. De ce fait, les ré- férences permanentes à Guy Fawkes, conspirateur qui ambitionnait, au début du XVIIe siècle, de faire sauter le Parlement de Londres, participent d'un carambolage d'époques et d'idéologies qui a le don de décontenancer l'assistance la plus blasée.

Passion lesbienne.

Comme pour rajouter encore à l'étrangeté de cette excentricité, les Wachowski développent toute une trame parallèle gay friendly, avec passions lesbiennes et amours socratiques contrariées. Pendant vingt-cinq minutes, à la surprise générale et au détriment de tout souci d'efficacité dramaturgique, le film s'interrompt pour conter la rencontre amoureuse, dans un passé encore démocratique, de deux actrices débutantes. Elles finiront raflées et torturées aux premières heures de la révolution nationale. Si on rassemble tous les éléments du puzzle, on en finit vraiment pas se demander si V ne serait pas... une fille. V for Vagina, tout le monde suit ? En clair, prévoir longue palabre sur le trottoir après la projo et lente digestion de ce pudding théorique.

Source : http://www.liberation.fr/page.php?Article=375766


Qui l'a vu ???? Qu'en pensez vous ?????? perplex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4911
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 21 Avr - 11:13

Je le vois demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 21 Avr - 11:25

A suivre alors..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tamy
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2968
Localisation : The Papi Squad Reunited
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 21 Avr - 14:49

Je vais sûrement y aller aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 21 Avr - 19:21

Je l'ai vu j'ai adoré mais vraiment adoré !!

Par contre je suis pas trop d'accord pour The Island et La Guerre des Mondes c'est pas comparable :p
Revenir en haut Aller en bas
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4911
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Sam 22 Avr - 19:19

Bon, je l'ai vu, j'ai bien aimé, je vais développer ma critique en répondant à certains points soulevés par Libé :


Mag a écrit:
Adapté d'un comic book du scénariste à l'imagination fertile Alan Moore (From Hell, The Watchmen, la Ligue des gentlemen extraordinai-res...) par les frères Wachowski, ici crédités à la production et au scénario, V for Vendetta met en scène, dans un Londres rétro-futuriste, le combat d'un terroriste masqué et chapeauté, V, contre un état totalitaire digne de George Orwell. Le héros du film pose des bombes (dans le métro notamment) à la façon d'une cellule d'Al-Qaeda, s'exprime dans un anglais shakespearien et fait très bien les oeufs au plat. Le film suggère que sa lutte contre l'oppression, qui n'est qu'une vulgaire vengeance, pourrait basculer dans une autre forme de dictature. Cette volonté de brouiller les pistes, d'affirmer que les bons sont aussi méchants (et vice-versa), est fort louable, mais, au bout de 2 h 10 de bavardages pompeux et de cheveux coupés en quatre, on se retrouve aussi largué que le personnage féminin, Evey (incarné par Natalie Portman).
Bien que l'auteur de la BD se soit inspiré de la Grande-Bretagne de Thatcher pour son oeuvre, c'est vrai que j'ai beaucoup pensé à "1984" d'Orwell, avec son chancelier semblable à Big Brother. Pour les attitudes du héros, c'est vrai que sa cause est louable, mais les moyens employés...sont-ils vraiment légitimes, même si certains des gens qu'il tue ont fait son malheur ? Au spectateur d'en juger...Pour les bavardages pompeux, c'est vrai que la présentation du héros peut dérouter (son long monolgue avec l'alitération en "V"), mais à part ça, j'ai bien aimé les références à la peur utilisée à des fins électorales, une démocratie qui s'est transformée en dictature, grâce à des procédés iniques, ça restait intéressant...


Mag a écrit:

Dans le fond, le plus inattendu et attachant dans cette super-production atypique, outre l'absence remarquable de toute action, c'est son anglophilie surannée. Retrouver en tête d'affiche d'un film censé fasciner la communauté des geeks planétaires le cocker triste Stephen Rea, John Hurt en chancelier fou aussi terrifiant qu'un vieux surgé de collège, ou encore Stephen Frye en Benny Hill mélancolique, peut surprendre ou réjouir les plus pervers. Le style de la mise en scène et de la direction artistique étant, par ailleurs, un hommage constant aux dramatiques de la BBC.
Oui, les acteurs anglais jouaient très bien...l'ironie du sort étant que John Hurt joue le chancelier dans le film alors qu'il a joué Winston Smith dans la version ciné de "1984"(autre ironie : Hugo Weaving, interprètre de V, jouait l'agent Smith dans " The Matrix")! Et puis, il y avait la belle Natalie Portman, qui jouait bien, et j'ai même réussi à m'habituer à sa coupe skinhead alors qu'elle m'avait choquée en arrivant crâne rasé à Cannes l'an dernier!

Mag a écrit:

V for Vendetta s'ouvre par le laïus d'un éditorialiste d'extrême droite écumant contre l'Amérique, cette «colonie» dont on comprend qu'elle est revenue à l'âge de pierre. Dans le même temps, le dictateur anglais, plus que Margaret Thatcher visée à l'époque de la bande dessinée, est bien un clone du George W. Bush du Patriot Act et de la lutte contre l'axe du mal. De ce fait, les ré- férences permanentes à Guy Fawkes, conspirateur qui ambitionnait, au début du XVIIe siècle, de faire sauter le Parlement de Londres, participent d'un carambolage d'époques et d'idéologies qui a le don de décontenancer l'assistance la plus blasée.
Pas grand-chose à ajouter, même si j'ai vu dans le chancelier moins "Dubya" qu'un Berlusconi (pour le populisme) doublé d'un Hitler (intolérance, emblème et estrade rappelant ceux du parti nazi...).


Mag a écrit:

Passion lesbienne.

Comme pour rajouter encore à l'étrangeté de cette excentricité, les Wachowski développent toute une trame parallèle gay friendly, avec passions lesbiennes et amours socratiques contrariées. Pendant vingt-cinq minutes, à la surprise générale et au détriment de tout souci d'efficacité dramaturgique, le film s'interrompt pour conter la rencontre amoureuse, dans un passé encore démocratique, de deux actrices débutantes. Elles finiront raflées et torturées aux premières heures de la révolution nationale. Si on rassemble tous les éléments du puzzle, on en finit vraiment pas se demander si V ne serait pas... une fille. V for Vagina, tout le monde suit ? En clair, prévoir longue palabre sur le trottoir après la projo et lente digestion de ce pudding théorique.
Oui, ce passage peut surprendre, mais il m'a bien plu, avec l'intensité dramatique (le père jetant la photo de sa fille à la poubelle) sans compter son autobiographie sur du papier toilette, geste qui va pourtant avoir de l'influence sur les actions futures d'Evey...

A part ça, il y a de l'action, des rebondissements étranges, de l'émotion, même si je n'ai pas entièrement partagé les idées de V (du moins, ses méthodes, même si le chancelier était une belle ordure). Je pense que vous pouvez aller le voir ! En plus, il y a Natalie Portman, alors... love+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Sam 22 Avr - 20:19

Johnny, Johnny, johnny...
Tu le vends trop bien le film...merci
friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 244
Localisation : IdF
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 28 Avr - 23:37

Très bien ce film gooood . Voir les posts précédents pour plus de détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 12 Mai - 8:53

Alors je l'ai vu plus ou moins par hasard.. je n'ai pas détesté mais on ne peut pas dire que j'ai beaucoup aimé non plus.. j'ai trouvé le personnage interprété par nathalie portman très culcul et avant qu'elle ne se coupe les cheveux elle est presque niaise.. c'est effrayant.. par contre l'acteur qui joue V est vraiment bien.. et son personnage est interessant.. ensuite c'est trop faussement shakespearien pour moi.. même si ça change des dialogues de base dans les films d'action.. la fable n'est pas des plus interessante mais elle suscite la reflexion.. Cependant j'ai trouvé cela souvent très lent et presque ennuyeux.. j'ai tout de même apprécié la référence à l'homophobie .. est-ce que quelqu'un sait si c'était déjà dans la bd?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 244
Localisation : IdF
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 12 Mai - 17:30

Quelle référence à l'homophobie Sweet Jane?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 244
Localisation : IdF
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 12 Mai - 17:45

Ah, la réaction des parents? Et bien dans la bd c'est juste une case:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4911
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 12 Mai - 18:28

Merci pour l'image, Emily !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 12 Mai - 21:12

Merci Emily!!!!!!!!! friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 244
Localisation : IdF
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Ven 12 Mai - 21:30

Ce fut un plaisir pour moi.wnk2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: V for Vendetta   Mar 16 Mai - 19:29

je l'ai vu il y a quelques temps déjà, ce devait être la semaine où il est sorti et il s'en est suivi un long débat sur le parking du cinéma que l'on a finalement terminé dans un bar parce qu'il faisait trop froid.
La question était de savoir quel sentiment animait réellement V: la vengeance personnelle ou l'envie d'offrir à tous un monde meilleur? Est-il "gentil" ou "méchant"?
Pour ma part je pense qu'il n'a que la vengeance en tête mais il n'est pas mauvais pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
tamy
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2968
Localisation : The Papi Squad Reunited
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 15:21

Sais pas si vous avez vu, mais depuis une semaine a chaque fois que je viens ici, je poste une tof de Natalie Portman... mdr













wnk2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miss-kit
Invité



MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 15:25

j'ai revu le film avant hier...je m'en lasse pas .....

thanks Tamy Cool
Revenir en haut Aller en bas
Madame
Jenny's Pictures


Nombre de messages : 719
Age : 54
Localisation : le pays de p'tits LU
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 15:27

un des mes films préférés de l'année dernière.. je le revois assez régulièrement gooood2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PollyEst
Invité



MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 15:28

Madame a écrit:
un des mes films préférés de l'année dernière.. je le revois assez régulièrement gooood2

Je ne l'ai point vu,il faudra que j'y remédie...
Revenir en haut Aller en bas
Madame
Jenny's Pictures


Nombre de messages : 719
Age : 54
Localisation : le pays de p'tits LU
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 15:29

absolument polly et de toute urgence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ella
Invité



MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 17:42

pas vu non plus

(belle rime je sais )
Revenir en haut Aller en bas
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 19:16

Aaaaaaah Natalie... love+


J'avais pas vu qu'il y avait aussi un topic "Vos actrices préférées", en plus de "Vos célébrités préférées", sinon je t'aurais aidée dans ta tâche, tamy wnk3

Sinon, concernant le film, il m'a aussi permis de découvrir Catpower, ce qui n'est pas négligeable non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miss-kit
Invité



MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 19:50




c'est vrai que Natalie portman y joue trés bien. Mais ce film est un véritable hymne à la Liberté...
je ne m'en lasse pas.
Je suis toujors trés admirative devant ce masque....
Revenir en haut Aller en bas
ShAl
Radar


Nombre de messages : 427
Age : 40
Localisation : Au soleil du sud ouest
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 19:59

confus2
je dois dire que je suis allé voir ce film au ciné rien que pour Natalie portman
confus2

des le debut du film avec cette réplique qu'il nous fait je me suis demandé où j'étais tomber choc
je n'ai pas vraiment aimer ce film mais je ne l'ai pas non plus détesté, je ne sais pas ce qui m'a déranger, je l'ai trouvé pafois cul cul ooupsss pardon pour ceux et celles qui ont aimé
ok c'est un "véritable hymne à la Libertéé" comme le dis miss-kittin mais lui je l'ai trouver lourd
perplexe

je sens que je vais me faire huer comme a chaque fois que je dis que je ne l'ai pas vraiment aimer perplexe

mais bon de toute façon il est a voir comme film car y a Natalie dedans donc..... godwin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miss-kit
Invité



MessageSujet: Re: V for Vendetta   Jeu 1 Fév - 20:10

c'est vrai qu'il faut passer derrière certains passages "un p'tit peu lourdo.." (à peine)
mais le message est tellement vrai. choc



ce passage du film m'a énormement touché
sparadra
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: V for Vendetta   Aujourd'hui à 14:33

Revenir en haut Aller en bas
 
V for Vendetta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vendetta Acte II : Teresa Grigori {Evangelina Grigori, Caitlyn Elioth & Amy de Lauro}
» Souviens toi, Souviens toi de ce 5 de novembre... V pour Vendetta
» Ferme Célébrité: Aldo Maccione soutient Vendetta
» le procès Amédée Amador entre tension et fiasco
» Vendetta III : Enfants du Néant {Caitlyn Elioth & Sébastian von Orchent}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The L Word Study :: Baragouinages :: Culture Lez - Cinéma, Vidéo, Musique...-
Sauter vers: