The L Word Study

Forum d'etudes sur les représentations des lesbiennes dans la série The L Word
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
celine
Langue d'Alice!


Nombre de messages : 84
Age : 34
Localisation : 28 ans a lille
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: les livres   Mar 1 Nov - 15:49

qui a lu " les plaisirs de l'amour lesbien"?
je vais l'acheter demain a la fnac de lille
il parait que c'est un veritable mode d'emploi a ....enfin vous voyez koi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les livres   Mer 1 Fév - 9:47

haannn j'ai une histoire à propos de ce livre...
pendant des mois j'ai eu des vues sur une demoiselle, qui malheureusement pour moi était déjà en couple avec une femme plus agée. un jour elle m'a demandé de lui monter un ordinateur, alors on est allées acheter les pièces et arrivées en bas de chez elle, on décharge le coffre... et là elle sort ce livre d'un carton en me demandant "tu connais ce livre ?", je lui réponds que non, et là elle me dit "ah ben on va le prendre je vais te montrer".
on passe la journée ensemble, je lui installe son ordinateur, elle m'invite à manger chez elle le soir. elle parle de ses relations, me dit qu'elle aime bien les gens, enfin qu'elle les aime vraiment bien quoi et qu'elle est plutot ouverte.
puis la soirée se termine par un concert d'une copine commune, et je rentre chez moi.
le lendemain je raconte ça à mes amies, toute contente d'avoir passé la journée avec celle qui me trouble tant, et là toute naïve que je suis, je les écoute me dire "mais t'es bête, pourquoi t'as pas sauté sur l'occasion, c'était le moment..." et bla bla. c'est vrai que quand j'y repense, j'étais été un peu naïve sur ce coup-là, trop de détails me rappellent que j'aurais pu avoir une petite chance d'être avec elle... mais de façon temporaire, car visiblement, cette fille c'est un peu une gaby !! lol
enfin bon après cette journée passée avec elle, où l'on a pu bien se parler et se connaître mieux, je commencé à la voir différemment. elle n'était pas faite pour moi, ce n'est pas le genre de relation que je souhaite.
c'était il y a un an.

euh voilà pour la petite histoire, ça vous aura fait de la lecture quoi... lol
Revenir en haut Aller en bas
wiwi
Julie McCoy


Nombre de messages : 11869
Age : 39
Localisation : somewhere in between
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mer 1 Fév - 10:26

pas mal l'histoire mdr ..
je l'ai aussi ce bouquin, il est instructif c'est vrai ooupsss , mais là je l'ai plus sous la main, je l'ai prêté à une copine, qui l'a pas finit encore mdr

_________________
*Me Muero Por Besarte* / I'm a S** Dealer / Nobody's own you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les livres   Mer 1 Fév - 10:30

jamais lu
pas besoin... wnk2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les livres   Mer 1 Fév - 10:31

je plaisante hein...
c'est une blagounette mdr4
Revenir en haut Aller en bas
celine
Langue d'Alice!


Nombre de messages : 84
Age : 34
Localisation : 28 ans a lille
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mer 1 Fév - 14:12

nous on le lit
en fait on apprend des truc
et le fait de le lire a haute voix avant d'aller se coucher ca nous met en position pour repondre a nos desirs.
voila voila
enfin on verra ce soir
je pense que l'on lira un chapitre ou meme on le pratiquera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D&G
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 232
Age : 32
Localisation : belgique 22
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mer 1 Fév - 18:44

Ha ben tu me dira ce qu'il vaut vraiment alors... wnk3 J'ai justement voulu l'acheter à la gay pride l'année passée... mais je savais pas si ça valait vraiment la peine de l'acheter ou pas... unsure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celine
Langue d'Alice!


Nombre de messages : 84
Age : 34
Localisation : 28 ans a lille
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: les livres   Sam 4 Fév - 13:23

eh bien nous le lisons
et on fait parfois des positions proposées mais il ne faut pas etre timide
et surtout il faut etre amoureuses.
il faut absolument etre amoureuses c'est impossible autrement

mais en fait on le lit juste pour se mettre en position d'attaque si j'ose dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D&G
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 232
Age : 32
Localisation : belgique 22
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: les livres   Sam 4 Fév - 13:39

hmmm... well well...
j'vais y réfléchir
perplex lol...
De toutes façons là ça me servirait pas à grand chôses...
lol
Mais ça doit etre pas mal à lire, just par curiosité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celine
Langue d'Alice!


Nombre de messages : 84
Age : 34
Localisation : 28 ans a lille
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: les livres   Sam 4 Fév - 15:39

ben disons que tu trouveras cela un peu frustrant
mais si tu n'as pas peur de passer de longue nuit a penser a ce que tu pourrais pratiquer si tu etais avec une copine.........

bonne lecture et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
golden apple
The Last Word


Nombre de messages : 5388
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: les livres   Sam 23 Fév - 10:57



il n'y a pas de sujet sur le théatre donc je poste le livre
logik'



Citation :
L'été dernier à Avignon, Darina Al-Joundi, seule en scène, habillée d'une robe rouge sang, avait créé un choc avec son spectacle émouvant et saisissant sur sa vie brisée. Darina Al-Jaoundi, fille d'un écrivain syrien en exil et d'une libanaise chiite a grandi à Beyrouth dans les ruines et sous les bombes.


Abus de drogue, d'alcool, d'hommes, elle a fait de son corps une autre guerre civile. «Le jour où Nina Simone s'est arrêtée de chanter» publié aujourd'hui avec l'aide de Mohammed Kacimi est la version littéraire de son spectacle.
lecture de Gerome Garcin:
http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/upload/audio/0803_marque.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Lun 13 Oct - 15:26

Parution le 17 octobre 2008

Christine Delphy
Classer, dominer : Qui sont les autres
232 pages ; format 11 x 17 cm
12 euros
ISBN : 978-2-91-337282-5

Qui, ils ? Mais tous ! Les pédés, les cheminots, les « Français d'origine maghrébine » et autres Arabes.
Les femmes ! Même les femmes ! Elles veulent le beurre et l'argent du beurre, qu'on leur ouvre la porte et être payées autant que les hommes.

L'idéologie dominante nous enjoint de tolérer l'Autre. Les textes de Christine Delphy nous montrent que celui qui n'est pas un Autre, c'est l'homme, et l'homme blanc. C'est sur la base du sexe, de la religion, de la couleur de peau et de la classe que se fait la construction sociale de l'altérité. L'Autre c'est la femme, le pédé, l'Arabe, l'indigène, le pauvre. La république libérale tolère, c'est-à-dire qu'elle tend la main, prenant bien garde à laisser le toléré-dominé suspendu au vide. L'homo est toléré s'il sait rester discret, le musulman est toléré s'il se cache pour prier, la femme est tolérée si ses revendications égalitaires n'empiètent pas sur le salaire et le pouvoir de l'homme, l'oriental est toléré s'il laisse les armées américaines tuer sa famille pour le libérer de la dictature - et libérer sa femme de lui-même par la même occasion.

L'injonction à s'intégrer est surtout une sommation à être semblable, à suivre les règles officieuses mais bien réelles de l'Occident libéral. Parité, combats féministes et homosexuels, Afghanistan, Guantanamo, indigènes et société postcoloniale, loi sur le voile : autant de prismes pour aborder la domination capitaliste-masculine sur le monde. Ceux qui refusent ces règles, ceux qui se montrent pour ce qu'ils sont, le paient le prix fort, combattants d'une guerre qui sera longue.

Écrits dans un style offensif, incisif et souvent drôle, ces textes nous forcent à déplacer notre regard, à mettre en lien des événements toujours cloisonnés, et nous apportent ce supplément d'intelligence qui seul permet de comprendre le monde tel qu'il va.

Christine Delphy milite contre le patriarcat et le racisme depuis longtemps. Elle est directrice de recherche émérite au CNRS, docteure en sociologie et philosophie - et aussi éditrice, entre autres de la revue Nouvelles questions féministes.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Lun 13 Oct - 16:26

SexToy a écrit:
Parution le 17 octobre 2008


L'injonction à s'intégrer est surtout une sommation à être semblable, à suivre les règles officieuses mais bien réelles de l'Occident libéral. Parité, combats féministes et homosexuels, Afghanistan, Guantanamo, indigènes et société postcoloniale, loi sur le voile : autant de prismes pour aborder la domination capitaliste-masculine sur le monde. Ceux qui refusent ces règles, ceux qui se montrent pour ce qu'ils sont, le paient le prix fort, combattants d'une guerre qui sera longue.

Si j'étais en face de cette dame, je me permettrais de lui rappeler sur certains points que l'intégration républicaine française a permis de limiter certaines dérives communautaristes que n'ont pas su éviter le Royaume-Uni ou les Pays-Bas et qui ont eu des conséquences parfois tragiques (les attentats de Londres en sont un fameux exemple), que la "loi sur le voile" n'est qu'un rappel de la laïcité à laquelle semble bien peu attaché notre président (qui ne doit pourtant pas faire partie de ses amis intimes) et qu'il est regrettable qu'elle semble partager certaines idées des "Indigènes de la République", d'autant que l'une des porte-paroles de ce mouvement n'hésite pas à qualifier les Français de Souchiens (typique de la victime qui, à force de se prendre des coups sur la tête, est devenue aussi abrutie que ses bourreaux), et va même jusqu'à défendre le port du voile comme une forme de féminisme (qu'elle aille dire ça à un cheval de bois, il va se mettre à ruer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 10:01

Johnny... en toute amitié, je t'invite vraiment à lire un livre de Delphy, ça t'évitera certainement ce genre de sorties hallucinantes.
(Et si tu te "permettrai(t) de lui rappeler" ces certains points, je crois que j'adorerais être dans la salle pour entendre ses réponses, parce que je crois qu'elles vaudraient vraiment leur pesant de cacahuètes !)

Si tu ne peux pas lire, regarde : http://www.canalc2.tv/video.asp?idVideo=3107&voir=oui

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Polly
Dana's jokes!


Nombre de messages : 2743
Localisation : Souvent a l'ouest...
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 12:38

SexToy a écrit:


Christine Delphy milite contre le patriarcat et le racisme depuis longtemps.

Contre tte attente,il semblerait que notre Dati nationale aussi à sa manière(c'est du moins ce que pensent certains "causeurs" comme Jérôme Leroy):

Citation :
"Le mal que nous faisons ne nous attire pas tant de persécution et de haine que nos bonnes qualités.”, écrit quelque part La Rochefoucauld dans ses Maximes. À croire qu’il a connu Rachida Dati. La politique de notre ministre la plus élégante, si on aime le genre Avenue Montaigne, ferait passer un garde des Sceaux de la Restauration pour un humaniste délicat. Même Jean Valjean serait très moyennement dépaysé dans la France judiciaire de 2008 : on se pend dans les prisons, on fait jouer les peines-planchers pour les récidivistes (un genre de carte fidélité : à la deuxième pizza volée, c’est la zonzon), on traite les magistrats comme des pions que l’on déplace au gré des humeurs du pouvoir sur une carte judiciaire redécoupée à la hache.

Et pourtant, quoiqu’on en dise, l’essentiel des attaques contre Rachida Dati, surtout depuis l’officialisation de sa grossesse, ne porte pas ou plus sur ce bilan ouvertement réactionnaire qui est un des aspects les plus flagrants de la contre-révolution sarkozyste, de cette reprise en main très « droite américaine » de la société française. Rien ou si peu sur ce retour assumé à la confusion volontaire entre classes laborieuses et classes dangereuses, telle que l’avait théorisée Louis Chevallier à propos de la Monarchie de Juillet. En revanche, que n’aura-t-on entendu sur le luxe hyperbolique des toilettes de la dame (l’auteur de cet article n’y a pas échappé), ses diplômes prétendument douteux, les directeurs de cabinets dont elle changerait comme elle change de mocassins Prada, sans oublier l’atmosphère Splendeurs et misères des courtisanes” dans laquelle s’est déroulée son irrésistible ascension, avec Albin Chalandon dans le rôle du banquier Nucingen !

Cette image de chipie ambitieuse, voire ambitueuse, de peau de vache arriviste m’a toujours cependant semblé un peu courte sans que je sache au juste pourquoi. Jusqu’à ce jour où elle répondit aux socialistes, à l’Assemblée, à propos de l’affaire du mariage annulé de Lille pour non-virginité de l’épousée. Pour la première fois, quelque chose avait craqué dans la parfaite machine de guerre, la voix n’était plus tout à fait la même, l’indignation non feinte, la posture même du corps (le corps, lui, ne ment pas) était inédite : elle était en colère, vraiment, d’une colère où remontaient de très anciennes blessures, au point de perdre son surmoi idéologique et de balancer à ses adversaires ce qu’elle pensait vraiment d’eux (grosse erreur…), à savoir que leur politique d’intégration était un échec évident et que leurs discours angéliques sur les cités était objectivement responsable de la situation actuelle des jeunes filles arabes, de plus en plus voilées, de plus en plus forcées au mariage. On sentait rôder, dans ses propos, l’autobiographie d’une souffrance jamais tout à fait calmée.

Et c’est alors que j’ai compris pourquoi je n’ai jamais vraiment pu détester notre ministre de la Justice : pendant vingt ans, Rachida Dati a été mon élève.

Peu importe dans quel collège de quelle cité, de quel quartier, mais à l’époque où je servais encore dans les ruines de ce qui fut l’Education nationale, Rachida Dati venait s’asseoir chaque jour en cours.
Marx remarquait que le prolétaire a encore un prolétaire, sa femme. Aujourd’hui, l’exclu, comme on dit, a son propre exclu : c’est l’adolescente maghrébine.

Imaginez un peu, tout s’est ligué contre elle : elle est pauvre, elle est fille, elle évolue dans une culture phallocrate et elle mise son émancipation sur l’école où elle a souvent pour professeur François Bégaudeau, c’est-à-dire cette quintessence du mépris de classe qu’est le copinage avec les élèves. On copine assez peu avec ses élèves quand on enseigne en centre-ville, vous avez remarqué ? Ce n’est pas tout, la jeune fille en question doit passer sa vie à se cacher : cacher qu’elle a de jolis seins, cacher qu’elle sait employer des mots de plus de deux syllabes, cacher qu’elle lit Balzac, cacher qu’elle a envie de faire des études, cacher qu’elle en a marre de subir les rodomontades de petits coqs des grands frères qui ne foutent rien à l’école, cacher qu’elle est amoureuse-exogame…


Alors, quand vous croisez une jeune femme qui ressemble à Rachida Dati et qui occupe un poste de responsabilité, dites-vous bien que la plupart du temps, c’est une manière de survivante aux déterminismes sociaux, qu’elle a échappé d’une part à la fausse sollicitude de ces enseignants, de ces travailleurs sociaux, de ces animateurs qui ont une façon de vous étreindre qui ressemble à un étranglement et d’autre part à la bonne vieille bêtise à front de taureau du racisme ordinaire, vintage, des discrimineurs à l’embauche ou au logement.

A la fin, quand vous êtes enfin parvenue au sommet et que vous décidez de faire un bébé toute seule, vous vous retrouvez avec comme collègue Bernard Laporte avec son rire gras qui sent le vestiaire et qui se croit obligé de dire qu’il n’est pas le père.

Le cauchemar continue. Et on s’étonne que Rachida Dati soit dure, cassante, impitoyable ? Moi, j’ai comme l’impression qu’il y a de quoi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 13:16

Il y a certainement du racisme et du sexisme dans certaines attaques contre Dati.
L'erreur étant de croire, évidemment, qu'il n'y a que ça.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 16:12

C'est sur que c'est pas à Christine Lagarde que ça arriverait...



mais pourquoi je dis ça moi...?

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 16:12

On a eu aussi certaines attaques l'accusant de trahison de la part de certains musulmans fondamentalistes (Fadela Amara a eu aussi droit à ce genre de critiques)... D'une part comme de l'autre, ces attaques, malgré elles, noient le poisson sur sa politique qui n'est pas une franche réussite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 19:50

Véro a écrit:
C'est sur que c'est pas à Christine Lagarde que ça arriverait...
mais pourquoi je dis ça moi...?

Entre vous, c'est une longue histoire, on dirait ! Wink

Et sinon, Johnny, Delphy explique admirablement bien dans ses écrits qu'on peut aussi être contre l'exclusion des filles voilées par féminisme ! Parce que les choses ne sont pas aussi simple qu'on veut bien nous le faire croire : il n'y a pas les gentilles-filles-laïques- qui-refusent-le-voile d'un côté et les méchantes-filles-victimes-de-l'islam-radical de l'autre !

M'enfin encore faut-il avoir l'envie de réfléchir hors des sentiers battus...

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 20:00

SexToy a écrit:


Et sinon, Johnny, Delphy explique admirablement bien dans ses écrits qu'on peut aussi être contre l'exclusion des filles voilées par féminisme ! Parce que les choses ne sont pas aussi simple qu'on veut bien nous le faire croire : il n'y a pas les gentilles-filles-laïques- qui-refusent-le-voile d'un côté et les méchantes-filles-victimes-de-l'islam-radical de l'autre !
Je ne dis pas que toutes les filles voilées sont victimes de l'islam radical. Simplement, admettre les filles voilées dans l'école publique risque d'apporter de l'eau au moulin de familles musulmanes conservatrices qui peuvent faire pression sur leurs propres filles, ou encore de musulmans qui peuvent faire pression sur les filles non voilées. Et puis, il ne faut pas oublier que si ces filles voilées ont eu le choix pour la plupart de porter le voile, ce n'est pas le cas en Arabie Saoudite ou en Iran, ou le voile est utilisé pour assurer la domination masculine. Sans compter le souvenir de l'Afghanistan des talibans, où la burqua est loin d'avoir disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 20:54

C'est bien, tes certitudes d'homme blanc.
Ecoute parler certaines de ces filles, un jour, si tu en as l'occasion... tu seras très surpris, je pense.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
wiwi
Julie McCoy


Nombre de messages : 11869
Age : 39
Localisation : somewhere in between
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 20:58

c'est toujours une question de nuance, comme dans tout alors
et suivant l'angle duquel on se place peut-être.
J'envisageais la chose du point de vue de johnny
sans me poser la question de voir plus loin
thanks ti toy wnk3

_________________
*Me Muero Por Besarte* / I'm a S** Dealer / Nobody's own you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mar 14 Oct - 22:19

SexToy a écrit:
C'est bien, tes certitudes d'homme blanc.
Ecoute parler certaines de ces filles, un jour, si tu en as l'occasion... tu seras très surpris, je pense.

J'allais m'énerver et répliquer mais ce n'est pas nécessaire.. cette phrase de Sextoy "C'est bien, tes certitudes d'homme blanc".. quelle classe! quelle justesse! j'en ai des frissons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mer 15 Oct - 18:13

Perso, je ne me considère pas comme un homme blanc, mais comme un être humain avant tout, je ne fais pas de distinctions, mais estime nécessaire de lutter contre le communautarisme, ennemi de la République et de la démocratie.

Enfin, j'arrête là, on en reparlera au prochain livre sorti.

Pour le reste, je pense que l'arbitrage de wiwi est censé.wnk2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: les livres   Mer 15 Oct - 18:39

Johnny a écrit:
estime nécessaire de lutter contre le communautarisme, ennemi de la République et de la démocratie.

Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu...
ÇA c'est vraiment le discours du dominant qui fait la moue devant les tentatives de survie et la contre-culture des dominés !
Mais le dominant n'a pas conscience qu'il domine, qu'il écrase et qu'il impose sa norme (qu'il croit naturelle).
Si c'est ça qu'on apprend aux futures élites, on n'est pas sorti de l'auberge ! chut

Vraiment, Johnny, essaie de lire Delphy, je pense qu'elle va t'ouvrir des perspectives que tu ne soupçonnais même pas !!!

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les livres   Aujourd'hui à 21:09

Revenir en haut Aller en bas
 
les livres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Livres utiles pour les parents
» Les livres de Roger Vadim
» Quels livres avez-vous dans votre bibliothèque?
» Consultation Livres Hebdo? (&autres revues professionnel
» Deux nouveaux livres à paraître sur BB !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The L Word Study :: Baragouinages :: Culture Lez - Cinéma, Vidéo, Musique...-
Sauter vers: