The L Word Study

Forum d'etudes sur les représentations des lesbiennes dans la série The L Word
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Mar 8 Oct - 22:13

Eh bien voilà. Vu la Vie d'Adèle. Ou ptet, en fait, pour le dire plus justement: vu Adèle. Elle est juste incroyable. Elle occupe l'écran et le film avec une force époustouflante. J'en ai (presque) oublié que je ne supportais toujours pas Léa Seydoux Mr. Green

Bon, 1h après la fin de la séance, j'ai pas encore trop la tête à écrire une "critique" plus poussée. Mais comme je le disais y'a quelques jours, j'avais vraiment de plus en plus peur de voir le film, avec tout ce qui a été dit et écrit dessus. Et avec la crainte du "téléscopage" avec les images qu'on a en tête une fois qu'on a lu le livre. Mais rien de tout cela finalement, on "oublie" tout le blabla périphérique au film dès les premières images. Et la force des personnages est très très bien rendue à l'écran aussi, on retrouve certaines scènes du livre, oui, mais finalement le bouquin est là sans être là. Et l'histoire d'Amour reste toujours aussi belle. Ce récit est fort sur le papier, et il le reste à l'écran. Les scènes de sexe ? Quelles scènes de sexe ? sifflot Mr. Green Je n'ai pas vu les minutes passer (mais je pense que certaines personnes sont quand même sorties de la salle après la première scène. En tout cas j'ai entendu marcher dans le fond derrière). Bon, y'a quand même quelques petites choses qui m'ont un peu moins plu, mais je vais attendre que d'autres aient vu le film pour en discuter.

En résumé: je n'ai clairement pas vu toute la sélection à Cannes, mais pas besoin en fait: CE film mérite amplement sa Palme. heart2 

(ah et sinon petit conseil quand même: ne pas arriver trop tard au ciné si y'a du monde, parce que les premiers rangs, c'est jamais super confort pour les films, et avec le style Kechiche - beaucoup BEAUCOUP de gros plans ou de plans serrés en tout cas - c'est assez fatiguant pour les yeux et le cerveau...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JudithExner
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 172
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Mer 9 Oct - 10:51

Oups! ben, comme quoi... Tout le monde ne perçoit pas les choses de la même façon:

Voici ce que je viens de lire à l'instant:

http://www.barbieturix.com/2013/10/09/la-vie-dadele-nest-pas-un-film-de-gouines/

(je précise que je ne l'ai point vu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Mer 9 Oct - 11:32

Ouep j'avais lu cet article hier matin aussi, AVANT de voir le film donc. (enfin je crois bien que c'était cet article pcq là le lien semble cassé, à l'heure où j'écris...)
Mais franchement la scène dans la boîte (qui semble donc avoir fortement gêné la personne qui a écrit l'article) ne m'a pas plus choquée que ça. J'ai pas analysé TOUTES les personnes qui passent dans le champ, mais j'ai eu l'impression qu'il y avait "un peu de tout" quand même...
Quant aux scènes de sexe, bah, chacun(e) fait un peu ce qu'il/elle veut, dans son lit. J'ai pas non plus trouvé ça ultra choquant. ça aurait pu être encore bien pire... Bon avec le recul, y'a ptet effectivement un peu de longueurs inutiles. Encore que ça "colle" avec le rythme global, en fait.


Allez les gens, on va le voir ce film, qu'on puisse en parler ouvertement ici en appelant un(e) chat(te) un(e) chat(te) wnk2 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JudithExner
Pilier du Planet!


Nombre de messages : 172
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Mer 9 Oct - 11:58

Sais pas pourquoi le lien ne fonctionne pas... L'article n'est pas inintéressant, le problème n'a pas l'air d'être que ce soit choquant ou pas c'est surtout la manière de le montrer. Une de ses potes, que je suis régulièrement sur son blog résume sa vision en BD, c'est pas tendre lol:

http://koudavbine.blogspot.fr/2013/10/la-mort-dadele.html

choc 

J'avoue que j'hésite un chouille avant d'aller le voir maintenant... En tout cas, le film a réussi un truc: faire parler de lui!

Nouveau lien qui devrait marcher cette fois:

http://www.barbieturix.com/2013/10/09/la-vie-dadele-nest-pas-un-film-de-gouines/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Mer 9 Oct - 16:02

Bon, je viens de le voir, à la sortie du ciné...

Spoiler:
 


Dernière édition par Johnny le Jeu 10 Oct - 9:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Mer 9 Oct - 20:51

JudithExner a écrit:
Sais pas pourquoi le lien ne fonctionne pas... L'article n'est pas inintéressant, le problème n'a pas l'air d'être que ce soit choquant ou pas c'est surtout la manière de le montrer.
Ah bein c'est pas l'article que j'avais lu, en fait. (mais "choc" et "choquant" sont pas vraiment les mots exacts et précis que j'aurais voulu utiliser, je vais fouiller un peu mieux dans mon vocabulaire fatigué et je reviendrai lol)
Cela dit, avec un peu plus de recul et en ayant "dormi dessus", je me rends compte que j'ai quand même ressenti comme un "malaise" qui s'installait au fil de ces scènes de sexe. Mais ça m'aurait ptet fait pareil avec une longue scène de sexe hétéro hein, j'en sais rien du tout (vu que c'est quand même assez rare de voir ça tourné de cette manière dans les films "traditionnels" / pas pornos quoi)...

Sinon je ne sais pas si c'est pareil en France mais dans la presse belge on évoque quand même assez souvent le roman graphique, et aussi les propos que Julie Maroh avait tenus sur son blog. Je vous posterai un joli édito demain.


En tout cas là j'ai vu passer un tweet qui résume assez bien finalement tout ce qui se dit/s'écrit/se pense sur le film : "La Vie d'Adèle: Un film à la fois sublime et détestable" godwin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wiwi
Julie McCoy


Nombre de messages : 11869
Age : 39
Localisation : somewhere in between
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Mer 9 Oct - 22:49

:missgreen: a écrit:
"La Vie d'Adèle: Un film à la fois sublime et détestable" godwin
Vu.
Je n'ai pas encore dormi dessus, j'ai quitté la salle il y a moins d'1h.
Et pourtant c'est comme en jet de dessin que ça vient. Un début dans lequel j'ai eu du mal à rentrer (lenteur de séquence ou sujet? ), peut-être simplement éloignée et mal à l'aise par rapport à une post adolescence à la fois trop proche et trop lointaine.

Une fin qui m'a laissée sur ma faim, moi qui avait été profondément touchée par la fin de la BD, ce ressenti, ce cri dans des bulles sans mots et ce legs d'une oeuvre qui était plus pérenne chez Adèle que chez Emma..et que si l'une avait appris à l'autre à aimer les femmes, l'autre lui avait montré en mots la profondeur du vrai amour.

Spoiler:
 

Entre ces 2 moments...Que dire...que l'espace de 2h on oublie le pourquoi, le comment, on se retrouve dans l'une, dans l'autre, on rit bêtement, on sourit en pensant "oui, j'ai fait cette tête"..on retient son souffle dans la tension des envies qui se rapprochent...Et le sexe me direz-vous?....Cru, naturel, trop long pour certains, pas assez pour d'autres (et j'en suis). Oui j'avoue, je m'y suis reconnue, dans toute l'animalité du don de soi, dans toute la faim de la découverte, dans toute l'envie de se bouffer...mais chacun a son ressenti...

Spoiler:
 

Le grand écart des parents? Des amis?
Spoiler:
 

Une pensée m'est venue avec les personnes avec qui je suis allée au ciné..

Entre Emma et Adèle, l'une fait rêver par son art oui...
Mais le plus important, c'est pas de rêver, mais d'apprendre aux autres à se forger leurs propres rêves (hommage aux enseignants)

Voilà..c'est fouilli, ça part dans tous les sens, ça m'a donné envie de finir mon bras droit, ça m'a comme mis mal à l'aise, je m'y suis reconnue, je m'y suis projettée, je m'en suis écartée, j'en ai eu peur..

Il ne laisse pas indifférent. Oubliez le réalisateur, oubliez les actrice, oubliez l'histoire..Allez simplement le voir. A un moment, ou un autre, en bien, ou en mal, en rapport ou non, avec votre préférence, il vous fera réagir.
Si ce n'est pas en paroles ( pas pû m'empêcher de lâcher un "pétasse!" à voix haute), , alors en serrement de coeur, en souffle retenu, en images déja vues, en sensations reconnues.

En fait, la vie d'Adèle, ça peut très bien être..la vie de chacun(es) d'entre nous

_________________
*Me Muero Por Besarte* / I'm a S** Dealer / Nobody's own you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
golden apple
The Last Word


Nombre de messages : 5388
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Mer 9 Oct - 23:48

C'est un film tellement vrai...
On s'y reconnaît bcp, dans plein de moment.. Si ce n'est tous...
Je suis un peu déçue par la sçene d'amour.. Enfin pas toutes mais la plus longue..
adèle exarchopoulos est extraordinaire de vérité.. Une actrice impressionnante.. Un peu une Émilie Dequenne dans Rosetta...

Je suis assez d'accord  avec ce passage :

Libé:  une physiologie de l’adolescence qui lave et renouvelle notre regard sur le bouillon d’hormones, l’épiphanie des chairs, la mécanique des fluides, des sèves et des sucs, le désordre des sentiments et, bien sûr, les bouleversements psychologiques continus caractérisant cet âge d’or et de douleurs qui a été, à tous, le nôtre. Dans la Vie d’Adèle, il faut prendre à la lettre le mot «vie» pour être tout à fait certain de capter sans parasite ni brouillage l’âme et le cœur vibrant d'Adèle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Jeu 10 Oct - 4:25

golden apple a écrit:
Je suis assez d'accord  avec ce passage :

Libé:  une physiologie de l’adolescence qui lave et renouvelle notre regard sur le bouillon d’hormones, l’épiphanie des chairs, la mécanique des fluides, des sèves et des sucs, le désordre des sentiments et, bien sûr, les bouleversements psychologiques continus caractérisant cet âge d’or et de douleurs qui a été, à tous, le nôtre. Dans la Vie d’Adèle, il faut prendre à la lettre le mot «vie» pour être tout à fait certain de capter sans parasite ni brouillage l’âme et le cœur vibrant d'Adèle
Parfait. godwin
Moi ça me donne limite un peu envie de retourner à l'adolescence dites donc. C'est clair qu'on se reconnait dans pas mal de moments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
golden apple
The Last Word


Nombre de messages : 5388
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Dim 13 Oct - 20:23

Qui d'autres l'a vu? ( pas bcp de réactions....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Lun 14 Oct - 10:04

J'irai sans doute le revoir moi je pense.
Sinon voilà donc le petit édito que je trouvais fort bien écrit et assez juste aussi (par Daniel Couvreur, dans le journal "Le Soir", journal belge) :



Je vais essayer de trouver des gens qui ont vu le film AVANT de lire la BD (ne fut-ce que ma collègue critique ciné qui était à Cannes), je trouve que ce serait intéressant de connaître leur avis aussi. Parce que finalement nous on a tou(te)s le regard un peu "biaisé" par le fait qu'on avait lu le livre, qu'on avait déjà la vision de Julie Maroh ET notre propre vision, compréhension, feeling envers les personnages. On connait "l'autre fin". Donc oui je me demande ce que "ressentent" ceux et celles qui font la démarche inverse : voir avant de lire.

Parce que perso j'arrive pas trop à réfléchir à la manière dont je perçois "La Vie d'Adèle" en tant que film et rien que film, objet cinématographique pur quoi. Comment j'aurais réagi si je ne connaissais ABSOLUMENT pas l'histoire, si je ne m'étais pas déjà attachées aux personnages. Autant y'a des bouquins où j'y arrive, autant ici non (sans doute pcq ça touche vraiment profondément)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Lun 14 Oct - 15:15

Cela me fait penser à un film, "L'Outremangeur", avec Cantona, je l'avais vu au ciné, puis avais lu la BD dont il était tiré, et j'avais trouvé beaucoup de libertés prises avec l'histoire originale (ce n'était pas indiqué "librement adapté de..." sur l'affiche), si j'avais lu la BD avant, je ne sais pas comment j'aurais apprécié le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Jeu 17 Oct - 8:53

J'espère aller voir le film lundi prochain. Pas facile de se caler un moment quand on sait que ça va durer 3 heures !!! veux po voir 
Le dernier Woody Allen (que je n'ai pas encore eu le temps de voir non plus...), ne dure qu'1 heure 40...

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
golden apple
The Last Word


Nombre de messages : 5388
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Jeu 17 Oct - 12:22

Je vais le voir dimanche le dernier Woody Allen, il y'a bcp de film en ce moment dur de faire un choix..
Surtt que souvent l'horaire de la vie d'Adèle est vers 20h30 ça fait tard pour la fin mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
golden apple
The Last Word


Nombre de messages : 5388
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 8:42

Petite bd sur le film (très critique , si vous n'avez pas vu le film ne lisez pas)
http://koudavbine.blogspot.fr/2013/10/la-mort-dadele.html?spref=fb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 12:29

En fait... plus le temps passe, moins j'ai envie de voir ce film.
Ça m'a prise ce midi, en discutant avec ma chérie...
Juste pas envie.
Peut-être que s'il avait été réalisé par une femme ?... je ne sais pas... mais là, du coup... je crois que ça me gave trop.
Peut-être parce qu'Emilie Jouvet a eu le courage de demander pourquoi Kéchiche ne s'était pas renseigné sur la façon dont les lesbiennes font l'amour... peut-être juste à cause de ça, ce fait qu'elle souligne violemment avec sa question faussement naïve.
Est-ce qu'il était tellement sûr de l'infaillibilité de son regard d'homme (donc universel ?) pour ignorer qu'il n'y connaissait rien ?
Les Wachowski le savaient, eux, qu'ils n'y connaissaient rien : c'est bien pour ça qu'ils ont sollicité l'aide de Susie Bright pour les scènes d'amour de «Bound» !
Je ne sais pas si j'arriverai à passer outre ce point noir.

Enfin bref, pour le moment, je crois que je vais plutôt aller vois le Woody Allen...

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 13:54

Qu'importe pour moi qu'il ait été réalisé par un homme ou une femme, d'autant que le film ne se résume pas aux scènes de sexe, qui ne sont pas le point le plus marquant du film,
Spoiler:
 
.
Je te le conseille, au moins pour te faire ton opinion personnelle.^^

Quant à Émilie Jouvet, je viens de lire son article (merci google), et si sa critique est moins désastreuse que ce à quoi je m'attendais, je trouve son point de vue un tant soit peu sectaire ; oui, elle a raison de dire qu'il n'y a pas qu'une sexualité lesbienne, mais la sexualité montrée dans La Vie d'Adèle n'est pas forcément la sexualité lesbienne vue par un homme. Oui, la sexualité lesbienne est multiple, mais si elle peut l'exprimer librement dans ses films X, La Vie d'Adèle, bien qu'à ne pas mettre devant tous les yeux, reste un film non pornographique, avec des scènes qui restent assez osées pour un film de ce genre (même si ma vision de ces scènes reste nuancée comparée aux films Sweet Heart Video que j'ai pu voir, films lesbiens réalisés par des femmes (Nica Noelle, Dana Vespoli) et s'adressant aussi bien aux femmes qu'aux hommes)).

Voici deux critiques sur le film :

http://www.huffingtonpost.fr/ursula-del-aguila/nos-vies-dadele_b_4083557.html (l'auteur est l'ancienne rédactrice en chef de Têtue)
http://edencash.forumactif.org/t1040-la-vie-d-adele-chapitres-01-02#9647
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 14:37

Johnny a écrit:
Qu'importe pour moi qu'il ait été réalisé par un homme ou une femme,
Oui, bien évidemment, Johnny, c'est normal, regarde d'où tu parles : tu es un homme (a priori) hétéro qui juge un film réalisé par un homme hétéro. Il est impossible pour toi de ressentir, à cet endroit, ce qu'une femme lesbienne peut ressentir.
Tu es un homme, Johnny. Même si tu crois nous "connaître" parce que tu regardes du porno lesbien et que tu t'es cogné six saison de The L Word, tu n'es pas une lesbienne et je ne pense pas m'avancer beaucoup en disant que tu ne sais strictement rien sur la vie des lesbiennes.
Je ne le dis pas méchamment, je ne le dis pas de façon agressive, mais je voudrais juste que tu t'en souviennes.
Si tu veux pouvoir un être un jour considéré comme un allié des femmes, rappelle-toi de toujours leur laisser la parole quand elles parlent d'elles.

Citation :
Quant à Émilie Jouvet (...) je trouve son point de vue un tant soit peu sectaire
Le contraire m'aurait étonné... mdr4 

Citation :
oui, elle a raison de dire qu'il n'y a pas qu'une sexualité lesbienne, mais la sexualité montrée dans La Vie d'Adèle n'est pas forcément la sexualité lesbienne vue par un homme.
Mais. Bien. Sûr. Que. Si ! help 
Tu crois que c'est la sexualité lesbienne vue par un pur esprit ?!
Pas un extraterrestre de passage sur Terre ?
Ne me dis surtout pas que tu crois que puisqu'elle est vue par un homme, elle est donc "universelle" ou je ne sais quelle idiotie essentialiste et phallocrate !


Je ne sais pas si j'ai un vieux retour d'acide féministe-lesbien, mais ça me pose sacrément problème, un homme qui s'approprie notre sexualité.
En tout cas, ça me bloque pour aller voir le film.
On a déjà tellement de mal à produire nos films lesbiens que la critique finit par les considérer comme des «petits films communautaristes sans ambition» que ça me met en colère. Pour qu'on arrête de considérer nos créations comme communautaristes il faut que ça soit un homme qui les réalise, c'est ça ? On n'aurait pas débloqué de fric pour ce film si ça avait été une femme qui l'avait réalisé, et encore moins une lesbienne...
Pfff... ça me fout en rogne.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
golden apple
The Last Word


Nombre de messages : 5388
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 14:43

Tu as lu la petite bd que j'ai posté sextoy?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 15:09

Oui, je l'ai vue...
Ça m'emmerde bien de m'énerver pour un truc que je n'ai pas vu, mais ça m'emmerde encore plus de me forcer à y aller.
J'attendrai donc certainement qu'il sorte en DVD ou sur d'autre supports.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4912
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 15:15

Je me demande ce qu'aurait donné un film lesbien réalisé par un extraterrestre...
Plus sérieusement, j'aurais vu le film qu'il soit réalisé par un homme ou une femme, mais il aurait sans doute fallu s'en donner les moyens, peut-être que Julie Maroh aurait pu s'improviser réalisatrice (et livrer une version fidèle de la BD, La Vie d'Adèle laissant un peu de côté la thématique LGBT, même si certaines scènes (bar gay, homophobie des lycéennes) y sont clairement représentées.

Cela me rappelle une polémique qui avait éclaté lorsque Basic Instinct était sorti en 1992, ce film avait été violemment critiqué par la communauté LGBT à cause du personnage bi joué par Sharon Stone, présenté comme une meurtrière avide de sexe, à tel point que certains critiques LGBT avaient nié la légitimité du scénariste à créer ce personnage et dire "seuls les gays peuvent écrire sur des gays". Ce à quoi le scénariste avait répondu : "Cela revient à dire que les gays ne peuvent pas écrire sur des hétéros, et donc que Tennessee Williams aurait dû poser sa plume."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 15:40

Johnny a écrit:
peut-être que Julie Maroh aurait pu s'improviser réalisatrice
Oui, mais pesonne n'aurait produit son film puisqu'elle est inconnue.

Citation :
Cela me rappelle une polémique qui avait éclaté lorsque Basic Instinct était sorti en 1992, ce film avait été violemment critiqué par la communauté LGBT à cause du personnage bi joué par Sharon Stone, présenté comme une meurtrière avide de sexe, à tel point que certains critiques LGBT avaient nié la légitimité du scénariste à créer ce personnage et dire "seuls les gays peuvent écrire sur des gays". Ce à quoi le scénariste avait répondu : "Cela revient à dire que les gays ne peuvent pas écrire sur des hétéros, et donc que Tennessee Williams aurait dû poser sa plume."
Il y a plusieurs choses dans ce que tu dis.
Le problème de films comme «Basic instinct» ou «Cruising» en son temps, c'est qu'ils se placent dans la continuité de toute une littérature médicale ou pseudo-médicale qui dit que les homos sont «dérangés» donc plus susceptibles que les autres de commettre des crimes. Je pense qu'une partie du public LGBT de l'époque en a eu juste marre qu'une fois de plus on instrumentalise les lesbiennes ou les gays dans ce sens.
Ce dont tu ne te rends peut-être pas compte, c'est qu'on n'est pas égaux devant la représentation qu'on fait des homos et des hétéros à l'écran. Ça fait des décennies qu'on essaie de lutter conte 1) l'invisibilité et 2) les représentations dégradantes. Du coup, figure-toi qu'on a le mauvais goût d'être un peu à fleur de peau sur cette question et que oui, régulièrement on pète les plombs. Pas parce qu'on nie aux autres le droit de parler de nous, mais parce qu'on en a marre qu'on dise n'importe quoi sur nous. Ou qu'on parle mal de nous.
J'adore «Bound», parce qu'il parle "correctement" de nous. Je ne me sens pas insultée quand je regarde ce film, même s'il a été écrit par un homme et sa soeur trans (qui à l'époque était encore un homme) : ils ont reconnu leurs limites et du coup ils ont demandé l'aide d'une lesbienne. Parfait, très bien : je ne sens pas de rapport de domination, de colonisation de notre sexualité... il y a un vrai respect dans leur démarche.

Et puis au sujet des gays qui écrivent sur les hétéros, on a quand même une vache de longueur d'avance sur vous : généralement, nos proches sont majoritairement des hétéros : nos mères, nos pères, nos grands-parents. L'hétérosexualité, dans laquelle on nous a éduqués, dans laquelle on a grandi, qui a façonné nos imaginaires, on en connaît un sacré rayon ! Elle s'étale partout, elle s'impose à nous, elle nous constitue en partie. L'inverse n'est pas vrai.
Il y a un rapport de force écrasant qui ne peut pas être gommé par la pirouette du «ben oui, mais alors vous non plus vous ne pouvez pas, sinon c'est pas juste, gnagnagna !»

En plus, pour finir, je dirais que de toute façon Tennessee Williams (que j'adore !) est un mauvais exemple, parce que tout ce qu'il écrit est totalement gay !

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
golden apple
The Last Word


Nombre de messages : 5388
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 15:45

Du coup je comprends que tu ne veuilles pas le voir... Je suis assez d'accord avec tes écrits d'ailleurs..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 15:49

En même temps euh... dans son lit, chacun(e) fait ce qui lui plait, non ? Ok Kechiche "impose" sa vision  puisqu'il réalise et a donc choisi la façon de faire (et ok, il est un homme), mais je suis sûre que certaines lesbiennes s'y retrouvent. LA sexualité n'est pas non plus UNIVERSELLE, si ?

(ne m'incendiez pas, la semaine était chargée, et on est vendredi lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Ven 18 Oct - 15:58

(bon j'avais écrit AVANT que SexToy et golden ne postent hein, mais j'ai cliqué sur "Envoyer" après tout le développement SexToyien...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)   Aujourd'hui à 11:54

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vie d'Adèle / Le Bleu est une couleur chaude (LE FILM)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» pour les yeux bleus ...?
» LES MANDALAS
» La région de Jean Charest vire au bleu... CSQ !
» Bleu énorme suite à prise de sang
» Un Eco-label pour le homard bleu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The L Word Study :: Baragouinages :: Culture Lez - Cinéma, Vidéo, Musique...-
Sauter vers: