The L Word Study

Forum d'etudes sur les représentations des lesbiennes dans la série The L Word
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 17 mai 2008 : lesbophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: 17 mai 2008 : lesbophobie   Jeu 15 Mai - 9:08

Cette année, la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie est consacrée à la lesbophobie.

Vous en pensez quoi ?

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Sacha
Jenny's Pictures


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Jeu 15 Mai - 9:19

Qu'il y a du boulot rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Jeu 15 Mai - 10:06

On prend quand même rarement publiquement la parole pour parler de ce qu'on subit.
On a intériorisé l'injonction au silence ou quoi ?
Est-ce qu'on pense vraiment qu'il faut vivre cachées ?

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Jeu 15 Mai - 10:21

J'ai vu qu'il se passerait plein de choses intéressantes à Strasbourg (notamment des conférences!) et je suis déçue de ne pas pouvoir y assister..
Je dois avouer avec tristesse que le 17 mai n'est pas réellement suivi en Autriche.. les associations disent qu'il y a trop de jours "spéciaux" etc.. je suis assez déçue.. Néanmoins, toute l'année j'ai pu assister à des conférences, des festivals qui évoquaient la lesbophobie et le racisme notamment..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Jeu 15 Mai - 16:22

SexToy a écrit:
On a intériorisé l'injonction au silence ou quoi ?
Bein ça y ressemble... Perso je ne savais pas que c'était le "thème" cette année shame perplexe (merci SexToy donc, maintenant je le sais hehe)

SexToy a écrit:
Est-ce qu'on pense vraiment qu'il faut vivre cachées ?
Je ne sais pas si c'est propre à la Belgique ou quoi, mais on voit de plus en plus de couples de nanas qui se promènent main dans la main, en tout cas en ville. A Bruxelles beaucoup beaucoup, à Anvers j'en ai déjà vu pas mal aussi (bon ok la dernière fois c'était ptet un peu "facile", c'était au concert de Kylie Minogue et y'avait aussi bcp de couples de mecs danse - mais qui s'affichaient moins facilement quand même tiens, c'est vrai), dans certaines grandes villes de "province" aussi ça commence à viendre... Perso ça m'arrive aussi (peux pas tjrs m'en empêcher) et c'est vrai qu'on peut sentir le regard de certaines personnes (curiosité, ou désapprobation, ça dépend), mais d'expérience des remarques lesbophobes dans ces moments là je n'en ai pas "subies". Ou alors j'ai occulté ça dans ma mémoire mdr (mais je ne crois pas).

Pi sinon, dans la vie professionnelle ou dans les discussions qu'on peut avoir avec des gens "qui ne savent pas" (pour notre situation amoureuse personnelle), moi j'ai l'impression que c'est quand même tjrs un peu plus "soft" par rapport aux filles que par rapport aux garçons... Mais je peux me tromper. J'avoue que comme je n'ai jamais vraiment été visée personnellement par une attaque ou un harcèlement, je suis ptet mal placée pour en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alicechart
DJ Carmen's Musics


Nombre de messages : 1101
Age : 27
Localisation : Nord-Est Kékpart
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Jeu 15 Mai - 16:58

:missgreen: a écrit:
moi j'ai l'impression que c'est quand même tjrs un peu plus "soft" par rapport aux filles que par rapport aux garçons... Mais je peux me tromper. J'avoue que comme je n'ai jamais vraiment été visée personnellement par une attaque ou un harcèlement, je suis ptet mal placée pour en parler.

J'ai cette impression aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Jeu 15 Mai - 20:03

Nous ne vivons pas cachées, nous "affichons" (je deteste ce terme... comme si on se mettait en vitrine, ou sous les feux de la rampe...!) sans non plus nous rouler des pelles à tout va en public (hetero, je ne le ferais pas, alors...) et n'avons jamais eu à essuyer de regards desapprobateurs ou d'insulte... C'est soit de la curiosité, soit un regard sympa...
L'aisne et sa ruralité (berceau de Cauet, histoire d'en remettre une louche!) semble ne pas être perturbé par notre couple visible...

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 9:19

Alors moi je ne vis absolument pas cachée! A Wien c'est formidable on peut se promener sans qu'on nous regarde curieusement du moins au centre ville.. Je le faisais aussi à Strasbourg mais il y avait plus de regards interrogateurs ou des "Mais vous êtes des gouines ou quoi? Vous aimez pas les mecs? Faut essayer les filles!"
A quoi je répondais : " Si tu essayes avec un mec, j'essaie aussi" ou "Et toi t'aimes pas les hommes"?
ça les cassait directement et ça restait courtois de ma part.. je peux avoir un tempéramment nerveux derrière mon allure plutôt flegmatique...

Mais à Wien je vis dans un lesboqueerpédégouineland surprotégé! Ma colocation est queer et les gens que je rencontre ( toutes sexualités confuondues) combattent l'hétérosexisme, le sexisme, le racisme... Bon j'exagère quand je dis toutes les personnes que je rencontre parce qu'à la fac il y a aussi un lot de godiches qui sont bien sympas mais la déconstruction du genre c'est pas encore cela! Mais tout de même il n'y a pas un seul cours où on ne cite pas Judith Butler et ces filles ne sont pas homophobes! Lors d'un cours sur la littérature et le sida une des filles nous a sorti " je suis ce cours parce que j'ai appris que mon meilleur ami était gay et je voudrais comprendre mieux l'homosexualité" j'ai éclaté de rire!! Je suis tellement cynique hihihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 9:28

Ça a l'air chouette Vienne ! Smile

Après, il y a nos propres expériences, mais aussi celle des autres qui ont plus ou moins de chance que nous.
C'est pas parce que pour ma part je n'ai que très rarement été victime de lesbophobie que je ne me sens pas concernée par toutes ces femmes qui vivent terrées dans le placard par peur (et parce qu'elles ont intériorisé l'homophobie), toutes celles qui pensent qu'il ne faut pas "s'afficher" (deux hétéros qui s'embrassent dans la rue sont amoureux, deux lesbiennes "s'affichent") ou toutes celles qui sont violées, battues, assassinées en France et dans le reste du monde.
Partir de sa propre expérience bien sûr, mais en tentant de la dépasser, d'ouvrir les yeux sur le fait que d'autres n'ont pas la chance (?) de vivre les choses de la même manière.
(Et je ne parle pas pour toi Sweet, je connais ton engagement).

Dire par exemple "l'homophobie n'existe pas (plus) en France puisque je n'ai jamais été confrontée à la chose" est à mon avis super dangereux et totalement faux. Il suffit de se rendre compte, pour commencer, de l'invisibilité des lesbiennes dans la société pour capter qu'il y a un problème.

La violence qu'on subit est inouïe, mais on en a tellement l'habitude, on nous présente tellement ça comme naturel que la plupart d'entre nous ne le remarque même plus !

On a intériorisé la haine de soi quand on se dit «Bah, il suffit de ne pas s'afficher et alors tout se passera à peu près bien» au lieu de se battre contre.

C'est grave, non ?

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 12:26

SexToy a écrit:
C'est pas parce que pour ma part je n'ai que très rarement été victime de lesbophobie que je ne me sens pas concernée par toutes ces femmes qui vivent terrées dans le placard par peur
(...)
(Et je ne parle pas pour toi Sweet, je connais ton engagement).
Tu parles ptet un peu pour moi alors, par rapport à ce que j'ai dit plus haut ? Tu demandais notre avis, alors moi j'ai tout d'abord parlé de mon vécu, c'est effectivement ptet un peu "facile" mais c'est la première chose qui m'est venue, sorry...

SexToy a écrit:
Dire par exemple "l'homophobie n'existe pas (plus) en France puisque je n'ai jamais été confrontée à la chose" est à mon avis super dangereux et totalement faux.
Evidemment. Et perso je ne pense absolument pas que l'homophobie n'existe plus. Je ne suis simplement pas (encore ?) aussi engagée que certaines autres, sans doute aussi pcq je ne réfléchis pas tjrs aussi loin (c'est peut-être un tort, je sais). Mais en tout cas je ne pense pas me voiler la face et faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. C'est juste que chacun peut choisir son "degré d'engagement" non ? C'est pas pcq on est homo qu'on doit FORCEMENT militer haut et fort, et tout le temps.

En tout cas lire les discussions qui ont déjà pu avoir lieu ici sur ce forum, ça fait un bien fou et effectivement ça construit un peu chacun et chacune qui les lit, même sans y participer. Et ça fait déjà bcp. Donc merci SexToy, Sweetjane et les autres ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 12:43

Non, non, missgreen ! Je ne parlais pas de ce que tu as écrit plus haut, don't worry.

Ce que je voulais dire, c'est que important que chacun parte de sa propre expérience. C'est ce qu'il y a de plus authentique comme démarche : parler pour soi, en son nom propre.
Et c'est bien que chacun puisse échanger la teneur de sa propre expérience, ça permet à tout le monde de se rendre compte que ça se passe autrement pour les autres (en bien ou en mal d'ailleurs).

Mais c'est bien aussi de se sentir interpellé par les expériences des autres pour avancer.
Pour passer du simple constat à l'action.
Pour «transformer le silence en paroles et en actes», comme l'écrivait la lesbienne féministe noire Audre Lorde.

Après, "degré d'engagement, ça veut dire quoi ?

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
:missgreen:
The Lust World


Nombre de messages : 3818
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 12:51

SexToy a écrit:
Mais c'est bien aussi de se sentir interpellé par les expériences des autres pour avancer.
Pour passer du simple constat à l'action.
Pour «transformer le silence en paroles et en actes», comme l'écrivait la lesbienne féministe noire Audre Lorde.
Yep, tout à fait d'accord, d'ailleurs c'est ce que je tente de faire, et donc les différents vécus et histoire et discussions qu'on rencontre sur ce forum font un bien fou pour ça.

SexToy a écrit:
Après, "degré d'engagement, ça veut dire quoi ?
Oué en fait je ne pense pas que ce soit vraiment la bonne formulation de ce que je veux dire... shame D'où les guillemets... lol En gros c'est plutôt que chacun est libre de choisir ce qu'il préfère, militer haut et fort, ou plus discrètement mais par petites touches dans son entourage par exemple, ou bien fermer sa g***** (quitte à finir par l'ouvrir après un certain temps, quand on se sent vraiment prêt), etc.

C'est un peu plus clair ? veux po voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 13:18

Oui (hélas), c'est très clair.
Moi je trouve qu'on n'est jamais assez nombreux à l'ouvrir.

Et que c'est dramatique et dangereux, parce que le mouvement LGBTi français (mais Belge aussi, je le sais, c'est pas glorieux se qui se passe de l'autre côté de la frontière !) est en train de se casser la gueule par manque de sang neuf. Parce que les militants qui sont là parfois depuis 10, 20, 30 ans et qui ont arraché quelques belles victoires (la dépénalisation de l'homosexualité, le PaCS, pour ne citer que les plus visibles), mais aussi des revers cuisants, s'épuisent.

Et quand il n'y aura plus personne pour gueuler, descendre dans la rue et hurler que «c'est inadmissible» et qu'«on ne se laissera pas faire», qui se lèvera pour défendre nos droits ?

Il restera qui pour affronter le Vatican qui complote contre nous, les Polonais, les Russes, les pays d'Afrique, les pays arabes qui tentent de nous mettre des bâtons dans les roues au plus au niveau international (Union européenne, ONU, etc), Bush et son nouveau caniche Sarkozy ?

Jusqu'à la semaine dernière, c'est un communiste (hétéro) qui, à la tête de la mairie de Londres, a fait de cette ville l'une des plus cools d'Europe pour les LGBTi.
Il vient d'être balayé par les élections municipales et son successeur, un conservateur, vient déjà de dire que la gay pride est une honte.
Ça promet pour la suite !

On est attaqué de toutes parts.
Rien n'est jamais acquis pour nous.

Je le répète comme un vieux disque rayé, mais en Allemagne, la République de Weimar, dans les années 20, a été un eldorado pour les gays et les lesbiennes qui venaient de toute l'Europe pour profiter de ses bars, ses bals, sa presse homo.
Et dès 1933 tout ce petit monde insouciant a fini derrière les barbelés des camps de concentration.

C'est pas pour être alarmiste, mais pour enfoncer le clou : on est une minorité.
Personne ne nous défend.
C'est à nous de le faire.
Une loi favorable aujourd'hui peut être supprimée demain.

Il faut qu'on reste vigilants, qu'on tienne à nos droits, qu'on les défende bec et ongles dès qu'on fait mine de les toucher et qu'on soit solidaires de ce que vivent les autres homos dans d'autres pays : ce qui leur arrive aujourd'hui nous est arrivé hier et peut nous arriver demain.

Alors non, bien sûr, je comprends que tout le monde n'a pas la possibilité de militer ouvertement, parce que certainEs d'entre nous ont des histoires familiales difficiles ou travaillent dans des boîtes très répressives.

Mais pour celles et ceux d'entre nous qui pourraient, je trouve que se poser la question, ne serait-ce qu'une fois par an, par exemple au moment de la gay pride, de se demander ce qu'on pourrait faire pour faire en sorte que ce monde soit un peu plus sûr et vivable pour les lesbiennes, les gays, les bisexuelLEs, les personnes transgenre, les personnes intersexe, mais aussi pour nos enfants si nous en avons ou envisageons d'en avoir, pour les tout jeunes homos qui ne savent pas encore la violence de l'homophobie que les attend, ben ça serait déjà pas mal.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 15:01

:missgreen: a écrit:

En tout cas lire les discussions qui ont déjà pu avoir lieu ici sur ce forum, ça fait un bien fou et effectivement ça construit un peu chacun et chacune qui les lit, même sans y participer. Et ça fait déjà bcp. Donc merci SexToy, Sweetjane et les autres ^^

Je ne suis pas militante, mais effectivement je lis beaucoup ce qu'il en est sur le forum. J'essaye de participer aussi de ma petite personne et j'aimerai bien aider ces "femmes dans le placard" (comme tu dis S.toy), qu'elle s'extériorise, leur proposer des tests de mise en pratique directement chez moi et ainsi évaluer leur taux d'homosexualité, mais quand je leur propose de venir faire le test à la maison, voila ce qu'elles répondent: tarteu dans ta tronc
Alors comment aider? hein?! Je vous le demande!
Revenir en haut Aller en bas
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 15:42

Persévère, tu tiens le bon bout... si j'ose dire.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
wiwi
Julie McCoy


Nombre de messages : 11869
Age : 39
Localisation : somewhere in between
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 18:28

Person j'ai relayé l'info au taff, à mes collègues, que ça les intéresse ou pas, au moins ça aura le mérite de les faire réfléchir, voir d'en discuter demain, pour ceux que je verrais.

Pour ma part demain j'irais au taff comme d'habitude, avec ma veste militaire sur le dos...mais avec un clin d'oeil en plus, un beau foulard 6 couleurs bien flashi en bannière..Histoire de marteler que je suis celle que je suis avec bonheur et que qui conque me cherche sur le sujet me trouvera..

_________________
*Me Muero Por Besarte* / I'm a S** Dealer / Nobody's own you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 18:31

wiwi a écrit:
Person j'ai relayé l'info au taff, à mes collègues, que ça les intéresse ou pas, au moins ça aura le mérite de les faire réfléchir, voir d'en discuter demain, pour ceux que je verrais.

Pour ma part demain j'irais au taff comme d'habitude, avec ma veste militaire sur le dos...mais avec un clin d'oeil en plus, un beau foulard 6 couleurs bien flashi en bannière..Histoire de marteler que je suis celle que je suis avec bonheur et que qui conque me cherche sur le sujet me trouvera..

El Ché "Wiwi" Gévara à l'horizon! fier
Revenir en haut Aller en bas
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Ven 16 Mai - 20:40

Bravo ma jumelle! Un flamboyant texte qui reveille...

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Dim 18 Mai - 11:09

TaPaGeS (TransPédéGouines de Strasbourg) a participé ce samedi au rassemblement initié par La Lune à 17h Place Broglie à l'occasion de la Journée Internationale de Lutte contre l'Homophobie dont le thème était, cette année, la lesbophobie.
Des photos seront en ligne lundi 19 mai sur le site de TaPaGeS : http://tapages67.org

--------


TaPaGeS (TransPédéGouines de Strasbourg),
le 17 mai :






La gouine invisible(n’est pas la femme de l’Homme invisible)

Cette année, le 17 mai, journée mondiale de lutte contre l'homophobie est placée sous le thème de la lesbophobie.
Lesbophobie : la haine des gouines et de celles qui leur ressemblent.


En 2008, en France, la visibilité des lesbiennes reste un problème.
Difficile de prendre la parole en tant que gouine.
Difficile de porter des revendications spécifiques.
Difficile de se faire entendre au sein de la mouvance LGBTi.
Impossible de voir nos revendications relayées.
Aujourd'hui, les seules lesbiennes acceptables, fréquentables, relayées par les médias, c'est celles qui sont mères ou celles qui s’encanaillent avec une femme avant de revenir vers les hommes (ouf !)


La lesbophobie, c’est les meurtres.
Les viols.
Les coups.
Le mépris.
La pauvreté, résultat de la domination économique des femmes.
La haine institutionnalisée par l'Eglise, l'Etat, certains psys.
C’est aussi, plus sournoisement, le déni pur et simple de notre vécu.
En France et ailleurs dans le monde.
C'est aussi cette injonction normative : nous devons rester des femmes, pour les hommes.
Dominées par les hommes.
Les «fugitives» (nous sommes comme des esclaves en fuite de la classe des « Femmes », selon l’expression de Monique Wittig dans la Pensée Straight) seront punies.
Au mieux silencieuses, au pire mortes.


La colère des gouines, pourtant, devrait être immense.
A la hauteur de leur haine, eux qui voudraient nous faire ravaler notre fierté à coups de bottes parce que nous assumons le bonheur de nos vies sans hommes.
A la hauteur de leur vanité et de leur paternalisme, eux qui veulent nous convaincre qu’on n'a pas « rencontré le bon mec ».
A la hauteur de leur imbécillité, eux qui nous demandent, toujours et encore, « qui fait l'homme ».
A la hauteur de leur violence, elles et eux qui veulent nous marquer au fer rouge de leur conception hétéronormée de la féminité.
A la hauteur de leur outrecuidance, eux qui entendent nous imposer un «référent masculin» jusque dans nos projets d'enfants, en nous refusant l'accès à la PMA, faisant de nous des hors-la-loi de la maternité sans homme.
A la hauteur du mépris des labos, qui jamais ne proposent de campagnes spécifiques à nos besoins de santé. Nous qui, parce qu'on nous a toujours dit qu'une femme sans homme n'avait pas besoin de gynécologue, négligeons de nous faire dépister, nous exposant au cancer du sein et de l'utérus, fléaux de notre «communauté».
A la hauteur du mépris des labos encore, qui, bien que le VIH touche en première ligne les femmes, continuent d'axer leur recherche sur les besoins des seuls hommes.
A la hauteur du cynisme de l'Etat qui voudrait éparpiller notre conscience politique : nous sommes gouines, mais aussi «femmes», trans, chômeuses, intersexes, sans-papiers, séropositives, putes, toxicomanes, victimes de racisme, victimes de sexisme.


Une gouine en colère, on ne la montre jamais que pour la condamner.
N'est-elle pas la honte de son sexe, si doux, si pondéré ?
Mais notre colère est notre force : c'est elle qui nous donne l'énergie nécessaire à notre survie.


La lesbienne féministe noire Audre Lorde écrivait en 1977 : «Notre silence ne nous protègera pas». Que nous décidions de nous battre pour changer la société qui nous oppresse ou que nous nous terrions muettes de peur au fond du placard, la violence de l’oppression est la même.
Notre silence ne les empêchera pas de nous piétiner.
Notre colère si.


Alors n’esquivons pas le combat.
Désobéissons aux ordres qui nous imposent le silence et l'invisibilité !
Refusons le système qui nie notre existence.
Imaginons un monde débarrassé de l’oppression capitaliste et hétéropatriarcale
Refusons qu’il nous renvoie pour tout horizon une image de nous destinée à rassurer les hétéros.
Faisons peur ! Faisons en sorte que la peur change de camp.
Soyons revêches, méchantes, opiniâtres.
Faisons désordre.
Rêvons bruyamment d'un monde qui ferait plus que nous tolérer.
Et ne nous contentons pas d’en rêver…

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Dim 18 Mai - 15:56

Alors, comment ça s'est passé hier?
Revenir en haut Aller en bas
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Dim 18 Mai - 18:37

Assez classe : une centaine de personnes, quand même !
Des photos sont en ligne sur le site avec un peu d'avance finalement : http://tapages67.org/_pages/actions/act_20080517.html
(et moi je suis derrière l'appareil).

J'avoue que je suis assez contente, c'était pêchu. Même ACT UP Paris n'a pas fait mieux (ils étaient 10 !)

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4911
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Dim 18 Mai - 19:26

SexToy a écrit:



Jusqu'à la semaine dernière, c'est un communiste (hétéro) qui, à la tête de la mairie de Londres, a fait de cette ville l'une des plus cools d'Europe pour les LGBTi.
Il vient d'être balayé par les élections municipales et son successeur, un conservateur, vient déjà de dire que la gay pride est une honte.
Ça promet pour la suite !
Ken Livingstone était travailliste, mais à la gauche du Labour, pour être plus précis.
Quant au nouveau maire tory, c'est un habitué des dérapages de toutes les sortes, un drôle de zigue illuminé (je l'ai vu à plusieurs reprises aux infos).


SexToy a écrit:

Je le répète comme un vieux disque rayé, mais en Allemagne, la République de Weimar, dans les années 20, a été un eldorado pour les gays et les lesbiennes qui venaient de toute l'Europe pour profiter de ses bars, ses bals, sa presse homo.
Et dès 1933 tout ce petit monde insouciant a fini derrière les barbelés des camps de concentration.

En même temps, je doute que la société allemande des 20's était aussi tolérante que maintenant... Et puis, ils n'avaient pas de droits juridiques style PACS (imparfait certes, mais qui donne plus de droits que le concubinage)...

Maintenant, pour en revenir au sujet, je constate que la lesbophobie est peu mise en lumière en France, hormis quelques agressions que j'avais vues sur le site de Libé, mais classées pêle-mêle dans les diverses agressions homophobes. J'en ai plus entendu parler à l'étranger (viols et assassinats de lesbiennes en Afrique du Sud).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Dim 18 Mai - 19:41

La société est plus "tolérante" (je déteste ce mot, de toute façon et en plus je doute que ça soit vrai !) parce qu'une poignée de militants a réussi à arracher ces droits à l'Etat.
Une toute petite poignée de militants enragés.
Pas plus d'une petite centaine de personnes, en France... et j'en connais personnellement un certain nombre.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Lun 19 Mai - 15:52

SexToy a écrit:
Assez classe : une centaine de personnes, quand même !
Des photos sont en ligne sur le site avec un peu d'avance finalement : http://tapages67.org/_pages/actions/act_20080517.html
(et moi je suis derrière l'appareil).

J'avoue que je suis assez contente, c'était pêchu. Même ACT UP Paris n'a pas fait mieux (ils étaient 10 !)

Whaoh! Je suis déçue d'avoir râté cela! Je pense que ma soeur y était je lui en avais parlé..

Je crois que je vais difficilement résister à l'envie de sauter dans un avion le 14 juin..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Mar 20 Mai - 20:35




International Day Against Homophobia

Le gouvernement français vient de reconnaître la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie lancée par Louis-Georges Tin, et s’engage dans un processus en faveur de la dépénalisation universelle de l’homosexualité, répondant ainsi aux demandes formulées en 2005 et en 2006 par le Comité IDAHO.

source :
http://www.exaequoreims.com/newsannee.php?id=383

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 17 mai 2008 : lesbophobie   Aujourd'hui à 10:11

Revenir en haut Aller en bas
 
17 mai 2008 : lesbophobie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poussette double QUATTRO TOUR DUO 2008
» Royal Rumble 2008
» Calvi 6 et 7 juin 2008
» Nouveaux tests TCS 2008
» Brest 2008, nous y étions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The L Word Study :: Baragouinages :: Mauvais Genre-
Sauter vers: