The L Word Study

Forum d'etudes sur les représentations des lesbiennes dans la série The L Word
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Prise de conscience...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Mer 17 Aoû - 11:12

Johnny B. a écrit:
Cela dit, je pense que l'intolérance subsistera toujours ici ou là...
Moi aussi.
Il me semble qu'il existe un fond d'homophobie incompressible, qui n'a rien à voir avec l'époque ou le lieu géographique, mais bien avec la part non-assumée d'homosexualité qu'on porte en soi.

Homophobie : n.f. : crainte de ne pas être hétérosexuel.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
KittyButtler
Radar


Nombre de messages : 445
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Mer 17 Aoû - 12:29

Citation :
Et moi aussi j'adorais Sabrina Duncan ! )
Moi j'étais carrément amoureuse de toutes les drôles de dames (à part les toutes dernière, Tiffany Welles et Julie Rogers je crois). J'avais des périodes Sabrina, puis Kelly, puis Jill, puis Kris lol
Et merci à toutes de partager vos expériences. C'est très courageux je pense de se dévoiler en public sur un forum gooood2 [/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/grand_chelem_tennis/
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Mer 17 Aoû - 16:39

Gabala a écrit:
Morphée a écrit:
Effectivement SweetJane, c'est long!!! lol! Mais je vais tout de même tout lire. Je voulais juste relever ce point auparavant:

Gabala a écrit:
Mon premier orgasme : a 14 ans, avec une fille, sans comprendre ce qui m'arrivait (j'était neuneu lol)

Mais je m'en suis réellement rendue compte en terminale, quand j'ai eu des sentiments pour une fille de ma classe.

Qu'est-ce qu'il s'est passé à 14 ans pour que tu aies carrément un orgasme? Je ne comprends pas pourquoi tu n'as pas saisi tout de suite que tu étais lesbienne car en terminale, tu avais déjà 17-18 ans.


Ben je jouait au docteur avec une copine et ca s'est fait par accident lol dailleur j'était pas tres futée a cette époque et je n'ai pas compri ce qui m'arrivait et j'ai eu tres peur lol. Je n'ai pas compris avant car je pense que je refoulait, et je pensais que jouer au docteur avec ses copines etait normal et que tout le monde le faisait ^^

tu jouais encore au docteur à 14ans? et maintenant tu joues encore au docteur? reveur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6684
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Mer 17 Aoû - 16:41

Elle jouait innocemment au docteur à 14 ans et elle a eu un orgasme accidentel... cette fille est adorable, que voulez-vous ! godwin

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Mer 17 Aoû - 16:53

hum .. pourquoi n'ai-je pas joué au docteur au lieu de jouer à la nonne mdr4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Jeu 18 Aoû - 10:25

perso, j'étais trop neuneu pour comprendre, les mecs avec qui je sortais je les virai, je n'ai jamais couché avec aucun d'entre eux, j'adorai les chanteuses, les actrices, les professeureeeeeeeee et je comprenais que dalle, jusqu'a ce qu'une pote du net qui en voulait à l'homme qui voulait m'emmener en camargue et tout me fasse sa déclaration et veuille se foutre en l'air pour moi parce qu'elle savait qu'elle ne m'aurait jamais...résultat....elle m'a eut....et grace a elle j'ai enfin ouvert les yeux, c'est grace a elle que je vis actuellement ma vie et que je la mord a pleines dents...merci à elle et merci à ma femme de m'avoir fait comprendre ce qu'était réellement l'amour...

(je sais sweet, t'aime pas ce genre de bla bla lol navrée....me tape po!!! tarteu dans ta tronc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Sam 10 Sep - 6:23

Alors çà a commencé avec Aurélie au cp jusqu'en Ce1, puis Amélie et Laetitia, ensuite Julie, puis Claire, une vingtaine jusqu'à présent. Mais les quelques dernières sont de loin celle que j'ai le plus désirée.
Parallèlement il y a eu Daniel en ce2, puis amoureuse littéralement de Jérome, mon moniteur de ski en Cm1, bref, Jérémy au collège, j'en étais folle amoureuse, puis xavier, Tarek, Fathi, une sans cesse alternance entre des filles et des garçons. Mais là il s'agit de mes sentiments (plus ou moins forts), de coups de coeur aussi, ou de pulsions sexuelles, la réalité est toute autre.
L'histoire des personnes que nous avons "eues" et celle que nous n'avons pas "eues".. Des deux, la plus intéressantes est souvent la seconde.
Quand j'étais petite, je voulais être un garçon, parce qu'ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent.
J'ai mis du temps avant d'accepter de devenir une femme, il a fallut surtout que je comprenne qu'une femme n'était pas forcément un modèle de féminité, un être fragile, soumis, etc.
Maintenant je me sens bien épanouie dans mon corps, dans mon sexe, même si des fois j'aimerais bien avoir une bite pour voir comment çà fait, et puis aussi pour donner du plaisir avec. Mais c'est juste des fois, car je me trouve très bien comme çà. Je me dis çà aussi quand on me dit que si j'avais été un garçon..., bref quand l'objet de mes désirs me rejette parce que je n'ai pas le bon sexe. (vraiment pô d'chance moi!)
Mais çà dure pas longtemps et c'est pas sérieux. C'est juste un réflexe parce que je suis déçue, et que je sens mon corps rejeté.

Alors la prise de conscience, je l'ai eue très tôt, je savais qu'il fallait que je ne dise rien, et j'avais beau ouvrir mes yeux et bien regarder autour de moi, je ne voyais rien qui puisse me donner l'impression que je n'étais pas la seule à vivre les choses ainsi.

Quand je regarde des petites filles de 7 ou 8 ans, je repense à moi des fois, et je me dis que sûrement elles aussi, peut-être que... En bref, je ne suis pas naive sur ce qui peut éventuellement se passer dans la tête des enfants, qui sous leur air angélique ou leur innocence, ont déjà des désirs plus ou moins conscients, et des fantasmes scénarisés. Mais c'est avant tout sentimental et physique. Et puis quand on est jeune, le contact humide, du sexe ou des langues, n'est pas encore intégré, alors c'est tout joli ces sentiments troublants.
Quoi qu'il en soit, ces attirances ont été déterminantes dans le choix de mes amitiés ensuite.
La vraie prise de conscience d'une réelle possibilité de mettre en pratique le fantasme, çà a été lorsqu'une fille a tenté de me séduire en me troublant, sous couvert de l'amitié, et en cherchant littéralement à me faire tomber sous son charme. J'ai repoussé les perches comme une conne, j'ai été super timide, coincée, paralysée, tétanisée, jusqu'à repousser des baisers qu'elle a tenté et dont pourtant je pouvais rêver.
J'avais super peur, j'aurais fait pareil avec un garçon si il s'y était pris comme elle. Mais elle jouait beaucoup, et c'est peut-être çà dont je me méfiais aussi, pour protéger mon coeur de ses revirements. Je regrette qu'il ne se soit rien passé de physique, je n'étais pas prête, pas assez audacieuse, pas assez sûre de ce que je voulais, car vraiment j'aurais aimé. Mais en même temps, je me dis que c'est bien ainsi car cette fille m'aurait fait incroyablement souffrir.
Depuis cette histoire qui m'a beaucoup interpellé et troublée, je n'ai plus peur d'avouer mes désirs, et je n'ai plus peur non plus du contact humide, il me fallait surtout prendre encore de la mâturité en matière de sexualité.
Mais malheureusement, le peu que j'ai aimé ensuite et le peu que j'ai avoué n'a pas été concluant. J'ai l'impression que je ne vais tomber sous le charme que de personnes innaccessibles par leur sexualité!

Mais en lisant les post, je me dis que finalement tout peut encore arriver, d'autant plus que je me rend compte qu'avec l'âge, en sortant de l'univers parfois étouffant du groupe (école, village, club de sport, etc)les gens font péter leur neiman, et ont moins peur de vivre leur envie, de tenter des expériences pour s'expérimenter soi-même, et les nanas de la trentaine ont l'air d'être beaucoup moins compléxées que celles de la vingtaine. Beaucoup plus curieuses aussi.. godwin

Je mise sur le temps et la patience.. Et dès qu'une jolie histoire profilera son nez ou une jolie aventure, je saurais la vivre au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Sam 10 Sep - 7:09

Itjihad a écrit:
et les nanas de la trentaine ont l'air d'être beaucoup moins compléxées que celles de la vingtaine. Beaucoup plus curieuses aussi.. godwin

Je mise sur le temps et la patience.. Et dès qu'une jolie histoire profilera son nez ou une jolie aventure, je saurais la vivre au mieux.
Pour moi c sur! Je ne revivrais ma 20 aine pour rien au monde...
Je n'ai jamais été si épanouie que depuis la trentaine!
Brisons le stereotype de la trentenaire depressive!!!! bad
Vive les trentenaires épanouies!!! bravo

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
Gabala
Radar


Nombre de messages : 255
Localisation : 23 ans, Bretagne
Date d'inscription : 07/07/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Sam 10 Sep - 8:34

sweetjane t'as besoin d'un examen? Tu veut que je m'en charge? Tu vera je suis un bon docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titecell.skyblog.com/
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Sam 10 Sep - 11:09

Gabala a écrit:
sweetjane t'as besoin d'un examen? Tu veut que je m'en charge? Tu vera je suis un bon docteur.

mais tu n'es plus boulangère? unsure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4911
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Sam 10 Sep - 12:21

Itjihad a écrit:
Alors çà a commencé avec Aurélie au cp jusqu'en Ce1, puis Amélie et Laetitia, ensuite Julie, puis Claire, une vingtaine jusqu'à présent. Mais les quelques dernières sont de loin celle que j'ai le plus désirée.
Parallèlement il y a eu Daniel en ce2, puis amoureuse littéralement de Jérome, mon moniteur de ski en Cm1, bref, Jérémy au collège, j'en étais folle amoureuse, puis xavier, Tarek, Fathi, une sans cesse alternance entre des filles et des garçons. Mais là il s'agit de mes sentiments (plus ou moins forts), de coups de coeur aussi, ou de pulsions sexuelles, la réalité est toute autre.
L'histoire des personnes que nous avons "eues" et celle que nous n'avons pas "eues".. Des deux, la plus intéressantes est souvent la seconde.
Quand j'étais petite, je voulais être un garçon, parce qu'ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent.
J'ai mis du temps avant d'accepter de devenir une femme, il a fallut surtout que je comprenne qu'une femme n'était pas forcément un modèle de féminité, un être fragile, soumis, etc.
Maintenant je me sens bien épanouie dans mon corps, dans mon sexe, même si des fois j'aimerais bien avoir une bite pour voir comment çà fait, et puis aussi pour donner du plaisir avec. Mais c'est juste des fois, car je me trouve très bien comme çà. Je me dis çà aussi quand on me dit que si j'avais été un garçon..., bref quand l'objet de mes désirs me rejette parce que je n'ai pas le bon sexe. (vraiment pô d'chance moi!)
Mais çà dure pas longtemps et c'est pas sérieux. C'est juste un réflexe parce que je suis déçue, et que je sens mon corps rejeté.

Alors la prise de conscience, je l'ai eue très tôt, je savais qu'il fallait que je ne dise rien, et j'avais beau ouvrir mes yeux et bien regarder autour de moi, je ne voyais rien qui puisse me donner l'impression que je n'étais pas la seule à vivre les choses ainsi.

Quand je regarde des petites filles de 7 ou 8 ans, je repense à moi des fois, et je me dis que sûrement elles aussi, peut-être que... En bref, je ne suis pas naive sur ce qui peut éventuellement se passer dans la tête des enfants, qui sous leur air angélique ou leur innocence, ont déjà des désirs plus ou moins conscients, et des fantasmes scénarisés. Mais c'est avant tout sentimental et physique. Et puis quand on est jeune, le contact humide, du sexe ou des langues, n'est pas encore intégré, alors c'est tout joli ces sentiments troublants.
Quoi qu'il en soit, ces attirances ont été déterminantes dans le choix de mes amitiés ensuite.
La vraie prise de conscience d'une réelle possibilité de mettre en pratique le fantasme, çà a été lorsqu'une fille a tenté de me séduire en me troublant, sous couvert de l'amitié, et en cherchant littéralement à me faire tomber sous son charme. J'ai repoussé les perches comme une conne, j'ai été super timide, coincée, paralysée, tétanisée, jusqu'à repousser des baisers qu'elle a tenté et dont pourtant je pouvais rêver.
J'avais super peur, j'aurais fait pareil avec un garçon si il s'y était pris comme elle. Mais elle jouait beaucoup, et c'est peut-être çà dont je me méfiais aussi, pour protéger mon coeur de ses revirements. Je regrette qu'il ne se soit rien passé de physique, je n'étais pas prête, pas assez audacieuse, pas assez sûre de ce que je voulais, car vraiment j'aurais aimé. Mais en même temps, je me dis que c'est bien ainsi car cette fille m'aurait fait incroyablement souffrir.
Depuis cette histoire qui m'a beaucoup interpellé et troublée, je n'ai plus peur d'avouer mes désirs, et je n'ai plus peur non plus du contact humide, il me fallait surtout prendre encore de la mâturité en matière de sexualité.
Mais malheureusement, le peu que j'ai aimé ensuite et le peu que j'ai avoué n'a pas été concluant. J'ai l'impression que je ne vais tomber sous le charme que de personnes innaccessibles par leur sexualité!

Mais en lisant les post, je me dis que finalement tout peut encore arriver, d'autant plus que je me rend compte qu'avec l'âge, en sortant de l'univers parfois étouffant du groupe (école, village, club de sport, etc)les gens font péter leur neiman, et ont moins peur de vivre leur envie, de tenter des expériences pour s'expérimenter soi-même, et les nanas de la trentaine ont l'air d'être beaucoup moins compléxées que celles de la vingtaine. Beaucoup plus curieuses aussi.. godwin

Je mise sur le temps et la patience.. Et dès qu'une jolie histoire profilera son nez ou une jolie aventure, je saurais la vivre au mieux.
T'as eu bcp de coups de coeur depuis l'âge de 7 ans, dis donc! Et ça m'étonne que, des fois, tu veuilles avoir une b**e, quand je pense à Madonna qui disait: "J'ai déjà une bite dans le cerveau, je n'ai pas besoin d'en avoir une entre les jambes"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Sam 10 Sep - 21:12

Et bien çà doit être parce que justement, je n'ai pas l'impression de l'avoir dans la tête que de temps en temps, j'ai la curiosité de l'avoir entre les jambes!lol
Mais çà ne m'étonne pas de Madonna çà..
En tout cas, je pense qu'il y a beaucoup de filles qui voudraient bien savoir l'effet que çà fait, comment se ressent le plaisir, et puis comment il se donne. Pour ce dernier point, j'imagine que certaines ont cependant pu tester avec certains accessoires..
D'ailleurs, je me demande si les mecs ne voudraient pas eux aussi avoir un vagin au moins une fois, histoire de savoir aussi... Qu'est-ce que t'en pense toi Johnny?
Mais je crois que ce sont surtout les nanas qui ont la curiosité de connaître les sensations de la sacro-sainte bite.

Plein de coup de coeur t'as vu! J'ai une foultitude de prénoms dans les souvenirs de mon petit coeur. C'est comme un parcours. Mais ce sont les derniers qui signifient vraiment quelque chose pour moi, car ces désirs n'étaient pas seulement le fruit d'attirances instinctives et de coup de coeur, il y avait vraiment de l'amour, et mon coeur en connaîssait bien les raisons. Et puis mon fantasme était bien plus affirmé dans la mesure où je m'y intégrais complètement, avec mon corps de femme, et dans lequel je me sens bien. Avant, mon romantisme était poussé à l'extrême, le fantasme était vague, je n'y voyais que l'objet de mon amour. Maintenant je suis dans mon film, je suis moi dedans, dans ma réalité, dans la réalité, ce n'est plus un moi fantasmé qui se met en scène, c'est moi, moi.
Je crois que c'est dès lors que j'ai mis mon corps et ma personne en scène dans leur réalité que j'ai réalisé que mon fantasme n'était pas qu'un pur fantasme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Dim 11 Sep - 3:01

Pour ma part,je suis une personne attirée par le plaisir et il est vrai, que si on me proposait d'avoir le copr d'une femme, je pense que j'accepterai pour voir... Et puis les orgasmes à répétition ça doit être bien gooood
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Dim 11 Sep - 6:24

A c'est çà qui te fait envie à toi? Intéressant Amthium. Cà me fait penser au mot : jalousie... (je reconsidère mon cas en incluant ce mot...)

Mais quand même, faut l'utiliser quelques temps ce corps pour arriver à l'orgasme à répétition il me semble.. perplex Et puis faut trouver quelqu'un qui sache bien manier les commandes en plus godwin

D'ailleurs... c'est sûrement pareil concernant l'orgasme masculin... faudrait l'essayer plusieurs fois ce sexe et ce corps avant de maîtriser le truc..
Revenir en haut Aller en bas
sweetjane
The Lust World


Nombre de messages : 3891
Age : 30
Localisation : Strasbourg et Vienne en Autriche
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Dim 11 Sep - 6:40

oh c'est interessant ce que vous dites en ce qui concerne vos désirs d'organes différents des votres au départ..

j'avoue que que le thème du changement de sexe m'a toujours fascinée.. mais que je n'en ressens en rien l'envie..


ça me fait d'ailleurs penser à un de mes amis qui m'a dit il y a quelques années (on devait avoir 16 ans) "je susi né avec ce truc entre les jambes mais je sais pas quoi en faire"

Je crois que je ne saurais pas quoi en faire non plus si j'étais née avec un pénis je pense que j'aurais fait comme Lisa dans the Lword je serais devenue un homme lesbien

Mais je crois avoir mis un certain temps acant de comprendre que j'étais une fille je savais que je n'étais pas un garçon mais quand je voyais le décalage qu'il existait entre les autres petites filles et moi il m'est arrivé de me poser des questions

C'est bien plus tard peut-être vers 14 ans que je me suis dit que même si je n'avais pas toujours les mêmes centres d'interet que mes camarades je pouvais tout à fait être une fille quand même que personne ne m'empecherait de faire du sport de mettre des pantalons que personne ne m'obligerait à porter des boucles d'oreille des jupes ou encore à me maquiller parce que soi disant ça fait plus féminin et que si ça leur plaisait pas c'était pareil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Dim 11 Sep - 10:15

C'est un peu pareil pour moi... Je ne jouais pas aux jeux de filles et je n'avais pas de préoccupations de filles, parce que j'étais solitaire.
Je n'avais pas de poupée non plus, ni de chambre rose. J'ai rêvé d'un vélo, puis d'une mobylette, puis d'une voiture, puis de billets d'avions. J'aimais bien le franc parler des garçons, et j'aimais bien la supériorité des filles, parce qu'il m'a toujours semblé qu'aun fond, elles étaient supérieures. J'aimais bien les défendre quand on les attaquait. J'ai toujours eu l'instinct de les protéger.
J'ai vu très tôt le regard des garçons, et des hommes sur les femmes ou les petites filles. Cà m'a effrayé, surtout lorsqu'ils étaient pervers. Mon frère avait plein de copains, ils ne faisaient pas attention à moi alors j'entendais toute sorte de chose.. Je ne voulais pas être l'objet de ces choses.. Et puis on me soulevait la jupe alors j'ai décidé très tôt de ne plus en mettre. Puis j'ai tapé les garçons qui faisaient çà aux autres filles, et alors une très longue guerre a commencé...
Je n'ai jamais eu de poupée et pour dire la vérité, j'ai toujours trouvé çà suspect de dormir avec une fille miniature et en plastique froid en plus. J'avais déjà des fascinations pour des filles, c'était déjà ambigu de dormir avec une poupée. Je préférais dormir avec mes chats ou mon chien. Une fois on en a donné une à mes parents, une vielle poupée d'occaz, elle a pas fait deux jours qu'elle n'avait déjà plus ni tête ni bras. J'avais honte de dormir avec.
En bref, je n'ai pas été féminine en étant jeune car je n'ai jamais aimé le regard des garçons sur la féminité. Je ne le regrette aucunement, car çà m'a montré comment on vous regarde, comment on vous exclut, comme on vous attaque, parce que vous n'êtes pas tout à fait comme les autres. J'y ai gagné beaucoup de choses au final, le garçon manqué est loin derrière moi dans l'apparence, mais c'est toujours moi finalement, et je ne me considère pas comme un garçon manqué, au contraire, pour moi une fille doit aussi rechercher et assumer sa part de virilité si j'ose dire. le fait de prendre du recul ainsi par rapport aux genres sexuels, çà permet finalement d'avoir la même approche relationnelle avec les filles et les garçons, d'apprendre à les connaître de la même façon, même s'ils sont différents. Du coup, çà me ferait presque dire qu'une fille est un garçon comme les autres, et qu'un garçon est une fille comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Dim 11 Sep - 11:58

sweetjane a écrit:
je pouvais tout à fait être une fille quand même que personne ne m'empecherait de faire du sport de mettre des pantalons que personne ne m'obligerait à porter des boucles d'oreille des jupes ou encore à me maquiller parce que soi disant ça fait plus féminin et que si ça leur plaisait pas c'était pareil

Et bah pareil, et j'ajouterais même que si maintenant je peux aimer me maquiller de temps en temps, porter des boucle d'oreilles, et mettre des robes, c'est parce que j'en ai vraiment envie, et non pas parce que c'est ce que doit faire une fille. Je ne suis pas un mouton de la sexualité. langue
Revenir en haut Aller en bas
Johnny
Dana 's boulette!


Nombre de messages : 4911
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Dim 11 Sep - 11:58

Itjihad a écrit:
D'ailleurs, je me demande si les mecs ne voudraient pas eux aussi avoir un vagin au moins une fois, histoire de savoir aussi... Qu'est-ce que t'en pense toi Johnny?
Euh...je ne sais pas ce que ça fait... search
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johnnybdetoucheditions.tumblr.com/
zehre
Mr Piddles' Rythm


Nombre de messages : 887
Localisation : pffff 30 ans,,,,,, /paris
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Lun 12 Sep - 18:58

alors moi c arrivé y a pas longtemps(1an et demi) g toujours aimé les hommes(oui oui vraiment aimé)je suis resté prés de 8 ans avec le même (rencontré a 18 ans)il était parfait ... aprés g enchainé les mecs gay puis j'en ai rencontré un qui se démarquait avec qui j'etait bien...un soir on a voulu sortir à lafavela chic(pour celles qui connaissent) avec des copines à moi et des filles de mon nouveau taf(ça faisait 1 mois que j'y etait)parmis ces filles se trouvait mon prince charmant...
alors voilà on c'est toutes mises à faire la fête,c'etait vraiment cool,on était toutes sur la même longueur d'onde et puis il y'a un mec qui commence à prendre la tête a j(ma future)je l'attrape et lui dit viens danse avec moi et fais genre qu'on est un couple,elle me dit c ce que je lui ai dit ,puis elle me regarde dans les yeux et elle me dit d'ailleurs c vrai que je suis lesbienne et je te trouves sublime et la bim bam boum g su que ce moment allait changé ma vie lesblove g tout de suite su que je l'aimais,on est sorti ensemble la semaine suivante parce que je ne l'ai pas tout de suite accepté,j'etait tres mal(genre et mes parents,et mes amis,et mon mec????)j'en ai beaucoup parlé avec mon ex(celui de 8 ans)qui trouvait ça genial...
notre premier baisé à été le plus beau de ma vie, lesbdodo
depuis j'assume , gayproud tout le monde est au courant depuis(sauf à mon boulot)et je suis trés trés heureuse... lesmarry
the end( lesblove ma meuf,et merci)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zehre
Mr Piddles' Rythm


Nombre de messages : 887
Localisation : pffff 30 ans,,,,,, /paris
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Lun 12 Sep - 19:00

ha g quitté le mec avec qui j'etait au bout de 2 jours... veux po voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Jeu 15 Sep - 7:32

Ouh la belle histoire! godwin
Revenir en haut Aller en bas
mozarell
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Jeu 15 Sep - 10:39

alors pour moi, j'ai pris conscience de mon homosexualité bien tard: je m'explique.Depuis ma plus tendre enfance, j'étais attirée par les garçons, j'ai eu des amourettes, des histoires sérieuses, des histoires longues...Bref, j'étais une jeune adolescente comme bien d'autres...Seulement le seul hic, cé que je m'en foutais royal, cé à dire qu'avec mes copains, cé moi qui menait la barque (ce qui ma valu une réputation de croqueuse d'hommes), je les aimais bien mais jamais j'étais raide dingue amoureux d'eux (et Dieu sait que je suis tombée sur des mecs très bien)...En y repensant, je pense que j'avais trés peur d'eux, j'en avais tellement peur, que je ne voulais pas dévoilé mes faiblesses, ni ma véritable personnalité, du coup eh bien, j'éatis parfois cruelle avec eux.Je ne cherchais pas à leur faire du mal, mais j'étais égoiste, et je ne voulais pas qu'on m'emmerde...Avec mes amies, j'ai toujours préféré la compagnie des filles aux garçons, du coup, j'avais des amitiés très forte et très sincères (qui durent toujours)...Bref, je suis tombée raide dingue amoureuse de mon amie (ça fait 8 ans maintenant) elle m'a fait tournée la tête en un regard..Au début, je vivais ma vie, je n'avais pas vraiment conscience que j'etais homo, car je n'aimais pas les filles, j'aimais UNE FILLE !!!Et finalement, je me suis posée des questions, je ne vous cache pas que cela m'a beaucoup pertubée, j'ai eu la chance d'avoir des parents, une famille et des amis qui ont bien pris la chôse, et c'est grâce à leur regard que j'ai pu assumer...Cependant, pendant longtemps je ne voulais pas traîner dans les milieux homos, car je n'arrivais pas du tout à m'identifier à ce monde là, (j'en étais gênée). Je suis plutôt féminine et j'ai des goûts qui ne sonst pas forcément conforme avec le milieu Gay Parisien...et pourtant, maintenant, je traîne de temps en temps dans le milieu Gay parisien, et j'avoue que je m'éclate bien et que je regarde les filles...(il y a une boîte à Paris spéciale pour lesbienne, jamais je n'aurais pu y mettre les pieds il y a quelque temps, et aujourd'hui j'y vais avec mon look d'hétéro et personne ne me juge, et cela devient même jouissif quand on me demande si je suis Gay ou hétéro ) Aujourd'hui, je suis consciente que je suis lesbienne, mais je ne dis pas qu'un jour je retournerais peut-être vers un homme, car à présent, j'ai mûri et je n'ai plus peur de l'inconnu car je sais qui je suis, j'ai enfin confiance en moi...
Revenir en haut Aller en bas
zehre
Mr Piddles' Rythm


Nombre de messages : 887
Localisation : pffff 30 ans,,,,,, /paris
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Jeu 15 Sep - 11:38

je me retrouve pas mal dans ce que tu dis mozza...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Ven 16 Sep - 21:08

Finalement, j'ai l'impression que la plupart des filles ici ont pris conscience de leur homosexualité lorsqu'elles ont rencontré quelqu'un avec qui il y avait vraiment quelque chose à vivre.. Cà facilite les choses puisque l'homosexualité est avérée non dans le désir, la préférence, l'attirance ou le fantasme, mais bel et bien dans les faits.

Je remarque en tout cas qu'il y a peu de sites dédiés à la bisexualité, ou encore à l'homosexualité féminine, certainement parce que les nanas ne se sont pas encore assez impliquée dans le net. Je trouve que c'est dommage, car çà laisse un peu seul lorsqu'on se cherche dans le net.
On trouve trop de sites destinés surtout aux rencontres, ou dans lesquels il y a trop de liens promotionnels, notamment des trucs de q, et moi çà choque trop souvent mes yeux.
Pas que je sois prude, mais çà me dérange d'aller sur des sites affichés "sexe", car ma préoccupation première dans la recherche de ces sites n'est pas la rencontre sexuelle, mais la rencontre tout court.
Pour dire l vérité, jene me sens pas bien à aller sur ces sites, à cause du côté voyeur, du côté caché, et du coup, je n'aurais pas envie de parler aux gens du site, car à priori, ces détails les dérangent moins que moi, et c'est çà qui me dérange.
Il est cool ce site, on parle de nous à travers une série, on ne parle ps de notre sexualité à proprement parler, on parle de la vraie vie, on parle..
Et on ne parle pas de sexualité non plus en tant que problème, vraiment merci à toutes.

Et bah rien qu'avec ce site, du coup, on prend conscience de plein de choses. Et j'espère que tous les visiteurs qui découvrent les pages de ce forum s'abreuvent un max de toutes les expériences qu'on y trouve. bravo
Revenir en haut Aller en bas
Adana
Radar


Nombre de messages : 357
Localisation : 15 ans, Belgique
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Ven 16 Sep - 21:31

Moi par contre, je sais plus du tout où j'en suis...

J'éprouve de la honte et en même temps le besoin de le crier sur tous les toits... Mais j'attend, il parait qu'un Ado recherche sa personnalité..
Mes parents sont totalement contre les homos. Ils trouvent ça contre nature et mal sein. Pour eux, une femme doit aller avec un homme point barre.

Mais je crois que je suis bien Bi vu les tendances que j'ai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rora666.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise de conscience...   Aujourd'hui à 10:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise de conscience...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ayé, la décision est prise !
» allaitement et prise de poids ou pas du bébé
» Bleu énorme suite à prise de sang
» questionnement sur la prise en charge alimentaire
» Prise en main de la V12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The L Word Study :: Baragouinages :: Mauvais Genre-
Sauter vers: