The L Word Study

Forum d'etudes sur les représentations des lesbiennes dans la série The L Word
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 donneurs de sperme anonyme ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mozarell
Invité



MessageSujet: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Lun 2 Oct - 18:15

Je viens de regarder un reportage (édition de France3) sur les donneurs de sperme..et le sujet était "doivent-ils rester anonyme"? contrairement à nos voisins...
Le sujet intérrogé 2 filles d'une vingtaine d'années, qui étaient en quête de leur géniteur....elles souffraient de ne pas connaître leur géniteur, et cela devenaient obsédant pour elles...Selon les psychologues, "le secret crée le traumatisme", un donneur de sperme était contre l'anonymat je comprend parfaitement que l'enfant à sa majorité sâches d'où il vient..bien que je ne serais jamais le père, j'accepterai de rencontrer l'enfant...

Un autre couple, dont le mari était stérile, disait la même chose...pour le bien-être de l'enfant..s'il souhaite connaitre son géniteur

et de l'autre côté les labos de donation de sperme...il est évident que nous aurions bcp moins de donneurs si nous révelons l'identité !!

Visiblement, nos pays voisins ne pratiquent pas l'anonymat et l'enfant s'il le souhaite peut connaitre l'identité de son géniteur à sa majorité.

je ne sais pas qu'elle est la bonne solution à la fois pour les donneurs et les enfants conçus...je me suis mise un peu à la place de tous ces couples qui ne pouvent pas avoir d'enfant naturellement (bien que ce soit encore différent pour les homos)..

je me pose la question: est ce qu'il faut réveler l'identité des donneurs, pour le bien-être de l'enfant s'il souhaite le connaître et eviter toutes frustations et malheur (d'un autre côté, on passe notre vie à chercher qui nous sommes et d'où venons)

ou

est-il préférable de garder l'anonymat ?(parce que finalement ça arrange tout le monde)
Revenir en haut Aller en bas
Helena.P
The L Girl!


Nombre de messages : 495
Age : 28
Localisation : 18 / 76
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Lun 2 Oct - 18:38

Moi je pense que chacun à besoin de savoir où il vient au fond de lui moi je n'ai jamais connu mon grand père c'est à dire que mon père n'a jamais connu son père. Lui sa ne le gene pas car il l'a appris il n'y a que 8 ans que le mari de ma mamie n'était pas son père et il ne veut pas le connaître. Je sais bien que c'est un cas différent mais sur le plan morale quand on passe le cap de l'adolescence et de la maturité en sachant qu'il y a quelquepart quelqu'un de notre famille que l'on connait pas un parent direct ça secoue et ça trouble carrément !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Lun 2 Oct - 22:23

perplex

Euh.... bah moi je veux connaitre le père de mon future enfant, connaitre ses goûts, sa vie...

Par contre, pas d'autorité parentale pour lui....

La vérité sera connu par mon enfant... il pourra mettre un visage sur le mot "papa"...
Mais tout sera clair et délimité dès le départ...

Utopie, non ça existe...
emu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 7:55

Mag a écrit:
perplex

Euh.... bah moi je veux connaitre le père de mon future enfant, connaitre ses goûts, sa vie...

Par contre, pas d'autorité parentale pour lui....

La vérité sera connu par mon enfant... il pourra mettre un visage sur le mot "papa"...
Mais tout sera clair et délimité dès le départ...

Utopie, non ça existe...
emu
Je comprends ton point de vue car de notre coté c'est pareil on se pose plein de questions...
Mais quand tu dis "Mais tout sera clair et délimité dès le départ..." tu te fiches le doigt ds l'oeil et jusque qu'à l'omoplate!
Ok, imaginons que tu trouves un donneur potentiel qui sois tout à fait ok à la base avec ton projet, plein de bonnes intentions et decidé à n'être que "géniteur" et non "père", qui te dit qu'une fois ton gros ventre ayant formé en joli bébé, le "géniteur" ne va pas fondre comme neige au soleil et se transformer malgré lui et malgré vos projets, vos promesses et vos ententes en "papa"?
Qui te dit qu'il ne va pas alors revendiquer ses droits, courrir à la Mairie reconnaitre TON enfant NATUREL (pas d'autre père reconnu) et foncer illico au tribunal pour demander l'autorité parentale conjointe, droit de garde et tout le bataclan...?
Et il sera dans son BON droit car toutes vos promesses fussent-elles ecrites, fussent elles signées d'un sceau à la cire, même devant un notaire, n'auront AUCUN poids...
Alors, oui, il est là le danger...
Ce danger qui fait que nous on est tiraillées entre donneur anonyme, donneur connu et coparentalité... on n'a toujours pas trouvé la formule la plus sure et securisée et pour le bonheur et le bien être de l'enfant et pour nous...
Bref la ménopause sera peut être déjà là que la solution elle n'y sera toujours pas...

_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 8:52

mozarella a écrit:
Visiblement, nos pays voisins ne pratiquent pas l'anonymat et l'enfant s'il le souhaite peut connaitre l'identité de son géniteur à sa majorité.
Il me semble que seuls les Pays-Bas permettent la levée de l'anonymat à partir de l'âge de 15 ans et seulement si le donneur est d'accord.

En Belgique, par exemple, les dons sont anonymes (et gratuits, mais ça c'est une autre histoire). Et les pédopsys chargés d'accueillir et informer les couples qui ont recours à l'insémination avec donneur (anonyme) ne sont pas formels quant à l'impact que cet anonymat peut avoir sur les enfants.
Ils ont la franchise rare de dire qu'ils ne savent pas, que ça peut poser problème tout comme passer comme une lettre à la poste. Que ça dépend essentiellement de la façon dont les parents vont présenter les choses à l'enfant et que c'est la question la plus délicate, finalement : la façon dont les PARENTS vont assumer ça. S'ils savent quoi dire à leur enfant et comment, ça fera passer les choses en douceur.
Par exemple, il est important de lui dire que le donneur savait que son sperme servirait à un couple de femmes, qu'il était conscient de leur désir d'enfant et désirait les aider à concevoir, mais sans tenir le rôle de père.
On peut aussi dire à cet enfant qu'il n'a pas de père, mais deux mères (par exemple), parce que quand une maman tombe amoureuse d'une femme, la personne qui s'occupe des enfants est une deuxième maman (ou une mamou) et pas un papa.
Le tout est de ne pas se fixer sur le manque. Manque tout relatif, d'ailleurs : l'enfant est entouré de deux parents qui l'aiment et s'occupent de lui : il n'a pas été abandonné à la naissance par un "père" qui a quitté sa mère, il n'a pas été rejetté, il n'a pas été adopté en se demandant qui pouvait bien être les personnes qui l'ont mis au monde. Au contraire, il a été désiré par deux personnes aimantes.

Et Véro a raison : le problème du "père connu", c'est que personne ne sait jamais comment on va réagir face à la naissance d'un enfant. Un homme ou une femme qui pensent ne pas avoir de désir de parenté peuvent se réveiller extrêmement concernés une fois le bébé annoncé.
Et dans ce cas, c'est exactement ça : la loi protège la filiation. Un père peut reconnaître un enfant jusqu'à ses 18 ans sans en référer à la mère.
Même si vous avez mis noir sur blanc devant notaire qu'il n'a aucun droit sur le bébé, il peut se réveiller un matin, prendre son petit déj et décider d'aller le reconnaître à la mairie avant d'aller bosser.

Ça ne se passe pas comme ça en Allemagne, notamment, où il existe un statut légal de "donneur connu" (ces allemands sont très forts...) : l'homme fait un don en toute connaissance de cause mais renonce officiellement à ses droits parentaux. En contrepartie, l'enfant et la mère ne pourront jamais rien lui réclamer (pas de pension alimentaire, par exemple). Les deux parties sont protégées. Si l'homme souhaite se lier par la suite à l'enfant, il faudra que ça se fasse d'un commun accord avec la mère. (j'ai des amies qui sont dans un tel projet et je trouve ça fabuleux).

La co-parentalité (2 ou 3 ou 4 personnes s'entendent pour conçevoir et élever ensemble un enfant) pose de nombreux problèmes. Déjà il faut s'entendre, se faire confiance, se respecter et savoir qu'on sera lié à ce ou ces hommes jusqu'à la fin de sa vie. Il faut s'entendre sur l'éducation, sur la garde de l'enfant (à partir de quel âge pourra-t-il passer des journées entières avec son(ses) père(s), la garde alternée est-elle bonne pour le développement de l'enfant ? Que faire si l'enfant exprime le désir de passer plus de temps avec tel ou tel parent ?).
Bref : c'est très bien quand ça marche (j'en connais) et effroyable quand ça ne marche pas (j'en connais).


Bref : il n'y a pas de solution "idéale". Il n'y a que des solutions qu'on espère pouvoir assumer au mieux.

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 9:49

Véro a écrit:
Je comprends ton point de vue car de notre coté c'est pareil on se pose plein de questions...
Mais quand tu dis "Mais tout sera clair et délimité dès le départ..." tu te fiches le doigt ds l'oeil et jusque qu'à l'omoplate!
bien bien...
écoute, j'ai eu une looooooooonnnnnnnnnnnnngue discussion avec un ami à moi ce week end...
Il est prêt à "le" faire, sans aucune condition...à part les miennes !!!
Sa soeur est lesbienne, et il est donc bien placé pour connaître le problème...
voili voiloo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mozarell
Invité



MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 10:33

SexToy a écrit:

Il me semble que seuls les Pays-Bas permettent la levée de l'anonymat à partir de l'âge de 15 ans et seulement si le donneur est d'accord.

je veux pas dire de bêtises mais je pense qu'il y aussi la Suède

SexToy a écrit:
En Belgique, par exemple, les dons sont anonymes (et gratuits, mais ça c'est une autre histoire). Et les pédopsys chargés d'accueillir et informer les couples qui ont recours à l'insémination avec donneur (anonyme) ne sont pas formels quant à l'impact que cet anonymat peut avoir sur les enfants.
Ils ont la franchise rare de dire qu'ils ne savent pas, que ça peut poser problème tout comme passer comme une lettre à la poste.

Le reportage disait justement que les premiers enfants issus d'un don de sperme ont à peu près 20 ans..et qu'une étude montrait que la plupart des enfants voulaient connaître l'identité de leur géniteur...bref, selon les psys, pas mal d'enfants sont traumatisés...le secret crée le traumatisme

SexToy a écrit:
Par exemple, il est important de lui dire que le donneur savait que son sperme servirait à un couple de femmes, qu'il était conscient de leur désir d'enfant et désirait les aider à concevoir, mais sans tenir le rôle de père.
On peut aussi dire à cet enfant qu'il n'a pas de père, mais deux mères (par exemple), parce que quand une maman tombe amoureuse d'une femme, la personne qui s'occupe des enfants est une deuxième maman (ou une mamou) et pas un papa.
Le tout est de ne pas se fixer sur le manque. Manque tout relatif, d'ailleurs : l'enfant est entouré de deux parents qui l'aiment et s'occupent de lui : il n'a pas été abandonné à la naissance par un "père" qui a quitté sa mère, il n'a pas été rejetté, il n'a pas été adopté en se demandant qui pouvait bien être les personnes qui l'ont mis au monde. Au contraire, il a été désiré par deux personnes aimantes.


je suis d'accord avec toi!!! le problème de l'éducation et de lui dire la véritée, n'est pas un problème..mais que faire si à 15 ans, l'enfant veut Absolument retrouver l'identité de son père ??? moi, je serais sacrément mal de lui dire..."..ecoute, je ne sais pas qui il est...mais je t'aime et c'est bien le principal!

SexToy a écrit:
Un père peut reconnaître un enfant jusqu'à ses 18 ans sans en référer à la mère.
Même si vous avez mis noir sur blanc devant notaire qu'il n'a aucun droit sur le bébé, il peut se réveiller un matin, prendre son petit déj et décider d'aller le reconnaître à la mairie avant d'aller bosser.

????? QUOI !!!!! mais c'est trop facile ça !!! alors à part le don de sperme..un père qui s'est barré à la naissance de l'enfant, ne donne pas de nouvelles pendant 17 ans, et un beau jour se réveille, et se dit "...tiens, je vais reconnaître mon enfant ?" sans que la mère ne puisse s'y opposer ??? mais, c'est quand même pas si simple que ça !!!!???

SexToy a écrit:
Ça ne se passe pas comme ça en Allemagne, notamment, où il existe un statut légal de "donneur connu" (ces allemands sont très forts...) : l'homme fait un don en toute connaissance de cause mais renonce officiellement à ses droits parentaux. En contrepartie, l'enfant et la mère ne pourront jamais rien lui réclamer (pas de pension alimentaire, par exemple). Les deux parties sont protégées. Si l'homme souhaite se lier par la suite à l'enfant, il faudra que ça se fasse d'un commun accord avec la mère. (j'ai des amies qui sont dans un tel projet et je trouve ça fabuleux).
.

On est vraiment les rois des cons, nous les Français !!
Revenir en haut Aller en bas
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 10:37

Attention ! Il ne faut pas confondre le fait de reconnaître un enfant et le droit d'exercer l'autorité parentale .

La reconnaissance peut être faite avant ou après la naissance par chacun des parents ensemble ou séparément

Lorsque les parents la font séparément, l'autre parent est averti par lettre recommandée avec avis de réception par la Mairie dans laquelle la déclaration de naissance a été établie.

Si le père veut reconnaitre l'enfant apèrs ces 13 ans, ce dernier a son mot à dire.


Dernière édition par le Mar 3 Oct - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mozarell
Invité



MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 10:39

Mag a écrit:
Attention ! Il ne faut pas confondre le fait de reconnaître un enfant et le droit d'exercer l'autorité parentale .

ha ba j'allais le dire !!!!
Donc le père peut reconnaître son enfant sans qu'il ait une quelconque autorité sur lui ???

moi je préfère en chier jusqu'à la moelle, que mon enfant soit pertubé à VIE à cause de l'anonymat de son géniteur....bon ok, c'est facile à dire...
Revenir en haut Aller en bas
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 10:41

L'AUTORITE PARENTALE

C'est un ensemble de droits et devoirs à accomplir jusqu'à la majorité ou l'émancipation de l'enfant qu'il s'agit de protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité pour assurer son éducation et permettre son développement dans le respect dû à sa personne. Les parents associent l'enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité.


Qui l'exerce ?



- Si vous n êtes pas mariés
--> Un seul parent a reconnu l'enfant, il exerce alors seul l'autorité parentale

--> Les deux parents l'ont reconnu simultanément, ils exercent alors cette autorité en commun.
Il en est de même si l'autre parent a reconnu l'enfant dans la première année de vie.

--> Lorsque le deuxième parent a reconnu l'enfant après la première année de vie, il n'a pas l'autorité parentale.
Dans ce cas, les pères et mère qui souhaitent exercer ensemble cette autorité devront faire une déclaration conjointe auprès du greffier en chef du Tribunal de Grande Instance. L'un des parents peut également saisir le juge aux Affaires familiales.

Pour les parents non mariés, exerçant ensemble l'autorité parentale, la séparation ne modifie pas l'attribution de l'autorité parentale, sauf décision particulière prise par un Magistrat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mozarell
Invité



MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 10:53

Mag a écrit:
L'AUTORITE PARENTALE

--> Lorsque le deuxième parent a reconnu l'enfant après la première année de vie, il n'a pas l'autorité parentale.

c'est parfait ça !!!!! (enfin je m'entend)...qu'il le reconnaisse tant mieux, mais le principal..c'est qu'il soit d'accord pour n'avoir aucune autorité parentale !...(enfin ça a l'air si simple comme ça....)
Revenir en haut Aller en bas
SexToy
Julie McCoy


Nombre de messages : 6687
Age : 44
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 12:15

mozarella a écrit:
Le reportage disait justement que les premiers enfants issus d'un don de sperme ont à peu près 20 ans..et qu'une étude montrait que la plupart des enfants voulaient connaître l'identité de leur géniteur...bref, selon les psys, pas mal d'enfants sont traumatisés...le secret crée le traumatisme
Il y a une différence entre avoir le désir de connaître le donneur et en faire un traumatisme !
Et ne dis pas «les psys» : dis «certains psys», parce que sur la questions, ils sont très loin d'être d'accord entre eux.
Et d'ailleurs le droit français n'a pas toujours été aussi réactionnaire sur l'IAD, puisqu'elle était accessible aux lesbiennes jusqu'en 1994 !


SexToy a écrit:
que faire si à 15 ans, l'enfant veut Absolument retrouver l'identité de son père ??? moi, je serais sacrément mal de lui dire..."..ecoute, je ne sais pas qui il est...mais je t'aime et c'est bien le principal!
Pourquoi «à quinze ans» ? Si tu lui explique depuis qu'il est tout petit, ça sera quelque chose de constitutif de sa personnalité, de son histoire.

SexToy a écrit:
????? QUOI !!!!! mais c'est trop facile ça !!! alors à part le don de sperme..un père qui s'est barré à la naissance de l'enfant, ne donne pas de nouvelles pendant 17 ans, et un beau jour se réveille, et se dit "...tiens, je vais reconnaître mon enfant ?" sans que la mère ne puisse s'y opposer ??? mais, c'est quand même pas si simple que ça !!!!???
Ben si. C'est la loi.

mozarella a écrit:
moi je préfère en chier jusqu'à la moelle, que mon enfant soit pertubé à VIE à cause de l'anonymat de son géniteur....bon ok, c'est facile à dire...
Mais il ne le sera pas forcément perturbé. Ce n'est pas l'avis des psys Caroline Eliatcheff ou Stéphane Nadaud, par exemple.


Pourquoi ne pas lire des ouvrages spécialisés sur la question pour se faire une idée, plutôt ?

Il y a une bibliographie très complète sur cette page : http://www.apgl.asso.fr/docu.htm

Sinon, je conseille :
«Homoparentalité, une nouvelle chance pour la famille ?», de Stéphane Nadaud - Fayard, 2002
et «Fonder une famille homoparentale», de Martine Gross et Mathieu Peyceré - Ramsay, 2005


C'est toujours mieux, pour se faire son idée à soi...

_________________
Je suis une sorcière queer (blog)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extincteur.blogspot.com
Véro
Cap'tain Stubing


Nombre de messages : 4016
Age : 44
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 12:30

Allez lire ce doc Audition de l’APGL par la Mission d’information - Compte-rendu de la table ronde du 2 novembre 2005 – l’adoption

où il est notamment fait allusion à ce qui s'appelle communément maintenant "l'affaire Benjamin" qui fait un peu office de référence sur ces questions

Citation :
Né sous X, Benjamin aura finalement deux familles

Surmontant un imbroglio juridique, sa famille adoptive et son père biologique devraient s'entendre pour assurer l'avenir de l'enfant.


BENJAMIN n'avait ni père ni mère biologique, mais il pourrait bien, à l'avenir, se partager entre... deux familles ! Depuis sa naissance, ce petit garçon de 6 ans - il va fêter son anniversaire dans quelques jours - est l'objet d'une longue bataille juridique. La famille adoptive de cet enfant né sous X et son père biologique qui le réclamait sont sur le point de trouver un accord sur l'avenir de l'enfant. Un happy end rarissime en matière d'affaires familiales, toujours douloureuses.

Après que sa mère biologique a accouché «sous X», c'est-à-dire dans l'anonymat, le bébé, pupille de l'Etat, a été confié par le conseil général de Meurthe-et-Moselle à un couple de médecins de Nancy, Marie-Laurence et Jean-Luc, en vue d'une adoption. Une procédure jusque-là classique, mais qui est bouleversée, sept mois plus tard, par l'irruption du père biologique de Benjamin. Bien que séparé de la mère au moment de l'accouchement, Philippe Peter entend faire reconnaître sa paternité. Deux mois avant la naissance, il a en effet pris le soin d'aller reconnaître l'enfant à venir à la mairie de Lutterbach (Haut-Rhin). Philippe Peter, qui a vécu une passion adultère avec Hélène, ne veut pas laisser le mari de celle-ci élever l'enfant de leurs amours.

La filiation, un fragile édifice

C'est sur cette reconnaissance prénatale que s'appuie le tribunal de Nancy pour ordonner en mai 2003 la restitution de l'enfant à son père biologique. Les parents adoptifs de Benjamin font appel et obtiennent gain de cause : la cour d'appel ne reconnaît pas de filiation entre Philippe Peter et Benjamin. Pour ces magistrats, un enfant qui n'a pas de mère ne peut logiquement avoir de père. En France, la filiation passe d'abord par la mère.

La Cour de cassation vient pourtant de bouleverser ce fragile édifice. Le mois dernier, dans un arrêt spectaculaire, les hauts magistrats ont finalement donné raison à Philippe Peter. «Une femme ne peut plus priver un homme de sa paternité. Cet arrêt révolutionnaire remet en question tout le droit de la filiation et de l'accouchement sous X», estime Didier Mendelsohn, avocat de Philippe Peter.

En s'appuyant uniquement sur la reconnaissance prénatale - aucune analyse ADN n'a été exigée - la Cour a sans doute ouvert la porte à certaines dérives, s'inquiètent les spécialistes. Il suffirait à un homme désireux d'être père de reconnaître avant la naissance le bébé attendu par une mère complice qui accoucherait sous X. Une façon de contourner l'interdiction des mères porteuses en France.

La Cour de cassation a surtout jeté l'effroi au sein des associations de familles adoptives. Même si l'affaire de Benjamin reste un cas d'école, elles craignent une remise en question de l'adoption plénière.

En dépit des enjeux juridiques qui les dépassent, les parents adoptifs de Benjamin et son père biologique viennent de se rencontrer pour la toute première fois. «Elle m'a plu», souffle Philippe Peter à propos de Marie-Laurence. Il assure aujourd'hui ne pas vouloir arracher Benjamin aux parents qui l'élèvent, mais seulement, à l'avenir, «connaître son fils». Avec la bénédiction de l'avocat général de la Cour de cassation et l'aide d'un médiateur, les deux parties devraient s'entendre pour que Benjamin bénéficie d'une adoption simple et reste chez les Fau.

Le Figaro, Laurence de Charette, 11 mai 2006




_________________
véro!
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkypooh.net
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 12:36

SexToy a écrit:
Pourquoi ne pas lire des ouvrages spécialisés sur la question pour se faire une idée, plutôt ?

Il y a une bibliographie très complète sur cette page : http://www.apgl.asso.fr/docu.htm

Sinon, je conseille :
«Homoparentalité, une nouvelle chance pour la famille ?», de Stéphane Nadaud - Fayard, 2002
et «Fonder une famille homoparentale», de Martine Gross et Mathieu Peyceré - Ramsay, 2005


C'est toujours mieux, pour se faire son idée à soi...

vi bonne idée... gooood2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolax
DJ Carmen's Musics


Nombre de messages : 1402
Age : 36
Localisation : far far lointain et juste a coté
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 12:39

comme ca ou comme ca, va savoir ce qui ce passera dans la tete de ton enfant lorsqu'il aurai 14/15ans en pleine crise d'ado, ou plutard...

ca personne n'en sait rien...

je pense que le faite que l'identité puisse etre donnee a l'enfant en cas de demande est une bonne chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://follez.forumactif.com/
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 12:42

Oui... moi aussi, enfin chacun son opinion sur le sujet...
Mais je trouve que l'importance est notable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melisse
Mr Piddles' Rythm


Nombre de messages : 964
Age : 32
Localisation : 22, Paris 12ème
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 17:41

Y a t-il eu des cas de don de sperme ou c'était un homme de la famille d'une des deux (frère, cousin...) qui servait à féconder l'ovule de la seconde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 17:44

Bonne question !!!
au moins il y aurait un air de famille !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mozarell
Invité



MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 18:27

SexToy a écrit:

Il y a une différence entre avoir le désir de connaître le donneur et en faire un traumatisme !
Et ne dis pas «les psys» : dis «certains psys», parce que sur la questions, ils sont très loin d'être d'accord entre eux.

je faisais un résumé grossier du reportage....perplexe


SexToy a écrit:
Pourquoi «à quinze ans» ? Si tu lui explique depuis qu'il est tout petit, ça sera quelque chose de constitutif de sa personnalité, de son histoire.

j'aurais pu dire à 13 ans, bref..à l'adolescence ! je suis d'accord, lui expliquer tout petit..oui mais, tu fais quoi si ton enfant te demande qui est son père et qu'il veut absolument le retrouver ??? c'est quand même un problème qui peut se poser, non ??


SexToy a écrit:
Mais il ne le sera pas forcément perturbé. Ce n'est pas l'avis des psys Caroline Eliatcheff ou Stéphane Nadaud, par exemple.

comment peut-on le savoir !!!...c'est bien compliqué tout ça..mais ça vaut le coup d'essayer !!!! merci pour les ref
Revenir en haut Aller en bas
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Mar 3 Oct - 18:29

Oui, ça vaut l'coup de prendre le risque !!!!!!
quelque soit la méthode choisie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooby
Invité



MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Ven 6 Oct - 8:50

Moi si un jour je décidais d'avoir un enfant j'aimerai que ce soit avec quelqu'un en qui j'ai confiance, que je connaisse et qu'il puisse s'il le désire connaitre l'enfant, sans pour autant excercer une autorité parentale, mais juste pour que l'enfant sache qui est son père et qu'il puisse rester en contact avec lui. Meme si c'est compliqué, que l'on ne sait jamais comment ça peut évoluer, si le père voudra s'impliquer davantage, mais je pense que c'est important pour l'enfant. Parce que ce qui compte le plus c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Jeu 12 Oct - 6:18

BycoooooO ou l'art de parler clairement sans s'étaler et se perdre dans les méandres des phrases à ralonge !!!!!!
friends


bah moi, mon donneur de sperme part...............pfffffffffffffffffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooby
Invité



MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Jeu 12 Oct - 7:39

Mag a écrit:
BycoooooO ou l'art de parler clairement sans s'étaler et se perdre dans les méandres des phrases à ralonge !!!!!!
friends

je fais ce que je peux en tout cas merci friends

Citation :
bah moi, mon donneur de sperme part...............pfffffffffffffffffff


arf ...
Revenir en haut Aller en bas
Mag
Julie McCoy


Nombre de messages : 11520
Localisation : JE VEUX ME DESINSCRIRE C BLOQUE !!!!!!
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Jeu 12 Oct - 7:42

à bycooOO

on en parle ce soir tit yoda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooby
Invité



MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Jeu 12 Oct - 7:46

Mag a écrit:
bycooOO a écrit:
arf ...


on en parle ce soir tit yoda
à Mag
vi no soucy Mag
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: donneurs de sperme anonyme ou non ?   Aujourd'hui à 22:15

Revenir en haut Aller en bas
 
donneurs de sperme anonyme ou non ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste des CECOS pour le don de sperme
» Une addict presque anonyme
» Coktail sperme revitalisant...
» La laïcité ou la fraternité anonyme
» Le sperme est le meilleur anti-dépresseur !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The L Word Study :: Baragouinages :: Mauvais Genre-
Sauter vers: